christophe-collin Séverine et Christophe lors de l'anniversaire de la Before du Sofitel, le 7 février 2003

Au début des années 2000, son sourire et son professionnalisme ont fait merveille aux Trois Dômes, le restaurant gastronomique du Sofitel. Christophe Collin est brutalement décédé d'une crise cardiaque sur les pistes de ski. Nous avons confié à sa collègue Séverine Maisonneuve la délicate mission de lui adresser un ultime message d'amitié.

 

« Monsieur Collin » : c'est comme çà que je l'ai appelé pendant des années ! Au Sofitel, Christophe Collin était mon « chef » mais surtout un incroyable partenaire, qui m'a donné le courage de mes envies. Avec lui, c'était Before au huitième étage, chaque premier vendredi. Dieu sait que nous avons cassé les pieds des équipes pour ces soirées, Vincent Leroux et Fabrice Masson peuvent en témoigner…

 

Before est né un 8 mars, journée de la femme et Christophe, je le sais, derrière des abords endurcis par une carrière aux Etats-Unis, respectait beaucoup les femmes à commencer par la sienne, Erica, à qui je dis aujourd'hui toute mon admiration de l'avoir soutenu dans ses choix de vie pour le moins internationaux et plus récemment, sa petite fille Fleur pour laquelle Christophe s'est révélé un papa dont peuvent rêver tous les enfants du monde. Mais bon, pas de pommade, ce n'était vraiment pas son genre !

 

Before a égayé nos trente ans (Marco et Nico étaient comme nous, nouveau-nés), le tout sous l'œil bienveillant d'Eric Obeuf ! Nombreux sont les jeunes « lyonpeopliens » qui s'en souviennent encore !

 

Quelques lignes ne suffiront pas à remplir le vide que va laisser Christophe pour une équipe que le fil du temps a transformé en amis ! C'est un rappel à la vie sans appel ! »

Séverine Maisonneuve

 

Cérémonie religieuse en l'église de Marsannay La Côte (26160) Vendredi 12 mars 2010 à 10h30