Décès du chef Philippe Chavent : la gastronomie lyonnaise en deuil

10 décembre, 2022 | LES GENS | 5 commentaires

Texte : Christian Mure – (Mis à jour) On a appris cet après-midi la disparition du chef emblématique de la Tour Rose dans le Vieux-Lyon. Agé de 71 ans, Philippe Chavent souffrait d’un cancer depuis plusieurs mois.

Philippe Chavent avait tenté à La Tour Rose le pari audacieux de monter un restaurant gastronomique dans le Vieux Lyon à l’époque surtout connu pour ses bistrots : il en avait fait l’une des plus belles adresses de la ville avec son Comptoir du Bœuf (plus ancien bistrot de Lyon datant du XVIIème siècle) en face où il finissait ses soirées.

Il s’était installé dans cette Tour Rose qui lui servait d’emblème après son coup de foudre pour ce décor de rêve rempli de mobilier, de boiseries et d’objets chinés au Carlton de Chamonix, notamment avec Gamel. Philippe Chavent avait un côté artiste emmenant Mimi Parnet (Chez Mimi) à Paris au Bristol faire la fête avec Stéphane Collaro ou déambulant à Lyon avec son taxi londonien noir, finissant ses soirées au Pub rue de la Baleine…

Il avait continué après avoir quitté Lyon à organiser des fêtes avec ses amis artistes comme le dessinateur Dubouillon à La Baume en Ardèche. Il aura été l’un des Rois de l’époque dorée des années 1980, ne se prenant jamais au sérieux. Tout le monde adorait ce personnage hors-série et se pressait au bar de la Tour Rose, notamment nos amies journalistes Nadine Fageol et Françoise Petit.

« On ne peut pas être cuisinier si l’on est mesquin, juste restaurateur… le moment douloureux c’est celui de faire payer les clients » résumait-il. Une philosophie de vie. « RIP Chef Philippe Chavent, 6 ans de collaboration dans votre Tour Rose à Lyon, 6 ans de journées et surtout de nuits bien remplies où se retrouvaient tous les artistes, acteurs, restaurateurs et journalistes en vogue. Fin d’une époque bénie, la cuisine est maintenant fermée. » conclut Marc Pilli.

Obsèques de Philippe Chavent
Vendredi 16 décembre 2022
11h30 : Messe en l’église Saint Paul (Lyon 5è)
15h00 : Inhumation au cimetière de Cusset (Villeurbanne)


LES RÉACTIONS

Christophe Marguin
Président des Toques Blanches Lyonnaises
« Philippe fait partie des chefs qui ont marqué la cuisine Lyonnaise dans les années 80. Les jeunes chefs voulaient tous aller chez lui pour découvrir sa cuisine qui me fait penser à celle de Pierre Gagnaire avec des mélanges audacieux. Il avait osé déplacer sa première tour rose pour une magnifique maison avec un hôtel 5 étoiles. »

Jean-Luc Mège
Photographe
« Quelle tristesse d’apprendre en cette fin de matinée bien grise  le « départ » de Philippe, (« notre Fifi national! ») connu alors que je n’étais qu’un jeune photographe et que je débutais dans la profession. Philippe était avant tout un Chef atypique, la gentillesse même incarnée, la créativité et la générosité… Il avait fait les plus belles heures (et les plus belles nuits aussi) de la Tour Rose à Saint-Jean, en rendant ce lieu unique, magique, majestueux et en y apportant sa touche artistique ; tous ceux qui sont passés dans son établissement ne peuvent l’oublier… Dans la vie, comme dans sa passion, Philippe était plus qu’un Chef, c’était avant tout un grand enfant, un ami, un créateur et un chercheur de goût qui savait vous ouvrir sa porte, humblement, son coeur, qui aimait partager, qui aimait rire, qui aimer donner… bref, vivre tout simplement… Salut l’Artiste ».

<a href="https://www.lyonpeople.com/author/marco" target="_self">Marco Polisson</a>

Marco Polisson

Rédacteur en chef
Co-fondateur du magazine.
En charge de la rédaction et responsable des partenariats.
Délégué à la protection des données RGPD

5 Commentaires

  1. Guzman

    Ayant collaboré avec monsieur Chavent c’est une bien triste nouvelle. Monsieur Chavent nous a appris quelques recettes de cuisine qui ont fait la réussite de sa maison. Puis nous avons réaliser l’ouverture des Muses de l’opéra à l’époque de monsieur le maire Michel Noir.
    Trite nouvelle, reposez en paix Chef.
    Christian GUZMAN

    Réponse
    • Annick Piquand

      Bonjour

      De 1993 à 1995, j’ai suivi les cours de Mr Chavent les Mardis 1x/mois, c’était fantastique.Tuiles aux amandes, madeleines tièdes, glace caramel aux épices, la crème de caviar pressé……On a travaillé les hors d’oeuvres, les crustacés, les poissons, les viandes, les légumes, les desserts. Je me souviens qu’à un cours, personne ne voulait faire le civet d’huitres et flan d’anchois, il a donc remplacé cette recette par des mattefaims !!! il s’adaptait dans la bonne humeur.
      J’ai un souvenir inoubliable.
      Je continue à faire ses recettes.
      Merci pour ces cours mémorables.

      Réponse
  2. Bj

    Et les Muses de l’Opéra. Ou comment allier culture et gastronomie. Respect à toi, Philippe.

    Réponse
  3. POLIDORI

    Un des chefs les plus emblématiques vient de nous quitter,

    Adieu l’Ami

    Réponse
  4. BAALI

    Immense monsieur souvenir d’un été à la Gorce avec également la famille Dubouillon ! Philippe était d’une gentillesse et humilité !

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

dimanche 14 avril

Saint Maxime


Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…