Texte : Morgan Couturier – Cinq ans après la création de la compagnie fluviale des Bateaux Lyonnais, Jean-Claude Lavorel a officialisé l’arrivée du dernier fleuron de sa flotte : le Saint-Exupéry. Un nouveau bateau événementiel de 36 mètres de long, prêt à accueillir plus de 120 personnes en cocktail.

La bouteille avait été jetée à la mer en septembre dernier, sur les berges ensoleillées de la Confluence. Depuis, les cours de la Saône ont largement diffusé la nouvelle. Et ce, jusqu’au point final et ce terminus, érigé sur le quai des Célestins. Un cadre idéal, propice à l’inauguration du dernier navire de la compagnie des Bateaux Lyonnais de Jean-Claude Lavorel, baptisé le Saint-Exupéry.

Un moment sacré pour ce nouvel écrin événementiel, « construit par des navigants, pour des navigants », aux Pays-Bas, voilà 4 ans. Un luxueux paquebot de 36 mètres de long et 7,5 mètres de large, sur lequel les Lyonnais pourront profiter d’une vue à 360°C sur la ville, à bord comme en terrasse. Preuve du succès imminent de cette « expérience inédite », même la victoire des Bleus sur la pelouse de la Coupe du Monde n’aura su lutter avec l’enthousiasme de cette découverte.

Des privilégiés, pour qui la découverte des capacités gastronomiques du navire, fut un long fleuve tranquille. Coin bar, cuisine équipée, le Saint-Exupéry n’aura pas mis longtemps pour faire effet. Dès lors, la bouteille initiale pouvait rendre l’âme. Explosée par le parrain de la soirée, l’ex-tennisman, Jo-Wilfried Tsonga, celle-ci aura réussi sa mission. Le message est passé : aux côtés de l’Hermès I et II, il est grand temps d’embarquer à bord du Saint-Exupéry.

 Mardi 22 novembre 2022