Lyon a remporté sa première victoire à domicile et la seconde de la saison, dimanche au stade de Gerland aux dépens du Stade français (18-6), au terme d’un match de la 7e journée du Top 14 bien maîtrisé.

 

Le LOU Rugby abandonne la dernière place du classement à Biarritz alors que les Parisiens manquent l’occasion d’intégrer le Top 5 restant au 7e rang. Pour s’imposer dans cette rencontre très importante, les Rhodaniens, qui avaient échoué à Gerland contre Toulouse (19-9) et Castres (18-16), se sont appuyés sur l’efficacité de l’arrière-buteur Romain Loursac, de retour après deux mois d’absence à la suite d’une blessure aux deux cuisses. Il a transformé quatre pénalités et l’ouvreur Xavier Sadourny a passé un drop. Le LOU s’est montré une nouvelle fois solide en défense avec une bonne présence dans les impacts, empêchant le Stade français de développer son jeu. Les Parisiens ne marquant que deux pénalités de Jérôme Fillol. Les Lyonnais, qui ont été entreprenants dans le jeu offensif et supérieurs en mêlée, menaient 12-6 à la mi-temps. En seconde période, les Lyonnais ne marquaient que six points avec une quatrième pénalité de Loursac et une de Régis Lespinas. Ils auraient néanmoins pu obtenir deux essais mais Franck Romanet, qui avait déjà échoué de justesse en début de partie, et le paquet d’avants étaient repris in-extremis. Le LOU a su rester discipliné jusqu’au bout, l’une de ses lacunes depuis le début de saison empêchant le Stade français de se mettre en position de drop ou de pénalité.