Dans un communiqué publié ce matin, le président socialiste de la Métropole de Lyon déplore le résultat du référendum britannique et s’aventure sur le terrain des prédictions catastrophiques…

« Pour la première fois depuis près de 60 ans, l’Europe recule. Ce n’est pas une bonne nouvelle. Et d’abord pour les Britanniques, qui vont connaître un choc économique sans précédent, et le risque de voir baisser fortement leur niveau de vie.
L’Europe, elle, se doit d’avoir une réaction forte.
Elle doit profiter du retrait de la Grande-Bretagne pour mettre en place des politiques plus structurantes.
Elle doit se donner les moyens de construire enfin un modèle politique intégré pour pouvoir jouer d’égal à égal avec les grandes puissances du monde (États-Unis, Chine, Russie).
Pour les Européens, le Brexit doit être l’occasion d’un nouveau départ. »
GC