« Gérard Collomb et les 40 branleurs ». Course à la dédicace

21 septembre, 2012 | DERNIERE MINUTE | 5 commentaires

gege-40-branleurs-1.jpg

Par Benjamin Solly

 

Les deux trublions de la rentrée, Gérard Angel et Erick Roux de Bézieux, co-auteurs de la comédie satirique « Gérard Collomb et les 40 branleurs », dédicaçaient leur ouvrage jeudi au Cintra.

 

Réunissez un patron de presse satirique (Les Potins d’Angèle) et un président d’agence de com’ (Syntagme), ajoutez force rhum (n’oubliez pas le citron vert pressé !) et laissez reposer le tout une quinzaine de jours sous l’écrasant soleil d’août des côtes turques. Vous obtiendrez la farce la plus drolatique de cette rentrée ! En cinq actes et en alexandrins, « Gérard Collomb et les 40 branleurs » part d’un postulat : qui dans l’entourage de l’édile lyonnais pourrait lui succéder à l’Hôtel de Ville ? Un de ses vice-présidents du Grand Lyon – rebaptisés ironiquement « les 40 branleurs » ? Diablement bien instruite, fourmillant de situations cocasses et délirantes, l’œuvre commise par Gérard Angel et Erick Roux de Bézieux a attiré la foule des grands soirs au Cintra.

 

Politiques, journalistes et entrepreneurs sont venus féliciter le binôme, qui a satisfait à l’incontournable séance de dédicaces à grand renfort de champagne rosé. Certains présents, comme Michel Havard, Emmanuel Hamelin, Christophe Geourjon et Eric Lafond visent ouvertement le siège de l’édile lyonnais, objet de toutes les convoitises dans la pièce. Nora Berra, qui jure ses grands dieux que la mairie ne l’intéresse pas, a également fait une courte apparition. Tout comme Pierre Hémon, Etienne Tête et Robert Thévenot, sous l’œil bleu acier de l’adjoint aux Finances de la Ville Richard Brumm.

 

Les tauliers de la presse lyonnaise se sont également fendus d’un salut confraternel à Gérard Angel. Parmi eux, Olivier Vassé (Tribune de Lyon), Geoffrey Mercier (Le Progrès), Jacques Boucaud (Le Monde) et Frédéric Poignard (Le Figaro). Charles Couty (Tonic Radio) et Philippe Jacquet (Radio Espace) ont fait la queue comme tout le monde pour repartir avec un mot des deux auteurs. Le couturier Nicolas Fafiotte a lâché un instant ses étoffes pour le toucher tout aussi soyeux des 70 pages de l’opuscule. Le président de la CCI Philippe Grillot a fait lui aussi un saut de puce jusqu’à la terrasse du Cintra. En voisin.

 

gege-40-branleurs-4.jpg

Le héros de la pièce éponyme, Gérard Collomb, a joué l’arlésienne. Retenu au Docks 40 pour la soirée des ambassadeurs OnlyLyon, le calife lyonnais a filé directement à Gerland pour suivre le match OL-Sparta Prague. Sera-t-il là pour la dédicace du 2eme opus, si 2eme opus il y a ? En l’état, rien ne permet de le dire. A part peut-être un aboiement discret de Faust, le Jack Russel du potineur en chef, sur la page Facebook de Gérard Vollory vendredi matin. « La prochaine pièce, c’est moi qui l’écris » cabotine-t-il via le réseau social (oui, le chien de Gérard Angel a sa propre page Facebook).

 

À quatre mains ou à quatre pattes qu’importe, on en redemande !

 

5 Commentaires

  1. Vollerin Alain

    En unissant deux fieffés avaleurs de couleuvres, il doit être possible d’écrire une très médiocre et très nulle comédie. Dans l’intérêt des protagonistes ne me recommandez pas de la lire.

    Réponse
  2. Marie

    Si ce sont deux fieffés avaleurs de couleuvres, vous n’êtes qu’une langue de vipère …..Pour ma part je ne vois aucun talent se dégager de vos pseudo critiques d’art ou de gastronomie! On essaie d’exister comme on peut y compris en se prenant au sérieux comme vous!

    Réponse
  3. Plumitif

    Sacré Vollerin, toujours la bile aux lèvres. A croire qu’il est mal nourri dans les restos lyonnais. Ou qu’il est simplement jaloux !

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

mardi 23 avril

Saint Georges


Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…