Par Marco Polisson

Pendant 40 ans, il a vécu dans l’ombre de Paul Bocuse dont il était le chef exécutif.  Roger Jaloux est décédé à l’âge de 76 ans des suites d’une longue maladie.

Pour nous qui l’aimons, Roger, ce sont de grands yeux rieurs, une improbable tignasse rousse et un phrasé très particulier ; mais aussi une empathie naturelle et un dévouement XXL. Envers son mentor à qui il consacra 40 ans de sa vie après des débuts mythiques comme apprenti avec Pierre Orsi et Jacky Marguin. Monsieur Paul a toujours su qu’il pouvait se fier à ce col tricolore 1976 sur qui il s’est longtemps reposé.

Cette relation était-elle équilibrée ? Non. Pouvait-il en être autrement ? Non. Roger Jaloux en a-t-il éprouvé de l’amertume ? Oui. A l’heure de leurs retrouvailles au banquet céleste, nul doute que les discussions vont être animées entre les deux chefs. Ombre et lumière, ont-ils été sur terre. Et désormais sur un pied d’égalité à l’heure de rencontrer leur créateur. Adieu, cher Roger !

People at home de Roger Jaloux à lire pages 38 à 45 dans notre magazine d’octobre 2010