Par Morgan Couturier

Passionné de la première heure, Guillaume Chalvin révèle son amour des belles carrosseries à l’occasion d’un rallye convivial qu’il entend organiser à la rentrée. Une course orientée autour de l’art de vivre et de ses villes favorites : Genève et Megève.

Peut-être avait-il lu ces quelques mots formulés autrefois par un certain Enzo Ferrari, lequel rappelait à qui veut l’entendre, qu’une voiture de course « n’est ni belle ni laide. Elle est belle quand elle gagne ». Depuis ses premières Majorette, Guillaume Chalvin se passionne pour toutes ces autos. Anciennes ou modernes, qu’importe !

Toujours est-il que la passion est intacte, autant pour les belles carrosseries que pour ses deux univers : la ville de Genève et le village de Megève. « Cela fait dix ans, que je parle de synergies entre Megève et Genève », soutient le communicant dont l’agence est justement installée à… Genève. Alors embarqué sur la route de ses envies, Guillaume Chalvin a finalement trouvé comment connecter toutes ses passions. Par un rallye. Le sien, et un nom évocateur : L’Epicurien.

Une appellation loin d’être galvaudée, pour celui qui ne veut chasser le chrono, mais simplement tourner cette escapade entre belles voitures, autour du plaisir et de l’art de vivre. « Ça m’amuse », évoque-t-il à propos de ce « rallye de convivialité », qu’il entend ainsi aménager du vendredi 24 au dimanche 26 septembre 2021. Trois jours d’expéditions, deux nuits, et un ensemble tourné autour de la joie de conduire, de déguster, et de découvrir quelques-uns des plus beaux points de vue de la région.

Une vingtaine d’équipages et de belles voitures, anciennes comme actuelles

Et pour cause, si les engagés et les carrosses sont encore à définir, l’organisateur se dit prêt à accueillir 40 personnes, 20 équipages, pour un circuit envoûtant de près de 600 kilomètres, établie par-delà les petites routes et les cols. Au menu, la traversée de cinq cantons suisses (Genève, Vaud, Fribourg, Berne et Valais, ndlr) avant une arrivée en France le samedi en fin d’après-midi.

« L’idée est de rouler, mais je souhaite également que les participants puissent prendre du bon temps lors des étapes, comme fumer un bon cigare fourni par nos différents partenaires. Comme l’indique son nom, on veut que ce rallye permette de déguster de belles choses pendant ces trois jours », dévoile Guillaume Chalvin, qui envisage une halte au Swiss Viper Museum (ci-dessus), à l’intérieur duquel trône un mémorial dédié à Joseph Siffert, pilote suisse disparu il y a 50 ans.

Un arrêt au stand parmi tant d’autres dans ce rallye l’Epicurien, où faute de spéciales chronométrées, les meilleurs équipages seront départagés au gré d’un… quiz et de diverses énigmes sur certains points de passage. Une manière comme une autre de stimuler cette première édition. Le contact enclenché, le moteur démarré, Guillaume Chalvin n’a qu’une hâte : rouler encore et encore !

1er Rallye L’Epicurien
Du vendredi 24 au dimanche 26 septembre 2021
Départ le vendredi matin depuis Genève et arrivée le samedi soir à Megève.
Départ en ballade le dimanche matin entre le massif du Beaufortain et le Massif du Mont-Blanc, puis retour libre sur Genève.

> Renseignements et réservations :

Mail : gchalvin@chalvinetcompany.ch
Web :
www.chalvinetcompany.ch