TLM, continuité dans la médiocrité ?

14 avril, 2010 | DERNIERE MINUTE | 5 commentaires

  2609_article

Un bon journaliste ne fait pas forcément un bon animateur, encore moins

un bon directeur de chaîne. La preuve par Jean-Pierre Vacher…

 

Par Marc Polisson

 

La décision a été officialisée ce matin : la chaîne lyonnaise déficitaire restera entre les mains de l'équipe dirigeante actuelle emmenée par Jean-Pierre Vacher. L'offre de Jean-Michel Aulas n'a pas été retenue.

 

Sur le papier, et dans les coulisses, il se murmurait pourtant que le président de l'OL avait quasiment course gagnée. Son projet nous aurait enfin privé de l'insipide spectacle qui nous est donné à regarder actuellement. Mais c'était faire abstraction du climat social compliqué qui règne au sein du Progrès et de ses satellites. Dans un contexte tendu, le Crédit Mutuel, propriétaire du titre, a retenu la meilleure offre en matière d'emploi, à savoir celle présentée par les salariés, soutenue par quelques industriels lyonnais. Une décision à court terme, car sans renouvellement, TLM – qui perd 1 million d'euros par an – est toujours menacée. Il faudra donc attendre la rentrée de septembre et la nouvelle grille pour juger de la nouvelle orientation que compte prendre la chaîne. Faire du neuf avec des jeunes vieux, voilà le challenge de l'équipe sortante…

 

Dans un communiqué, OL Groupe « remercie Le Progrès et le Crédit Mutuel pour la qualité des négociations conduites depuis plusieurs semaines dans le meilleur esprit et en totale confiance, tout en regrettant de ne pouvoir mettre en œuvre son projet de développer une télévision de proximité intégrant pleinement le contexte économique actuel. » Très fair-play, et laissant la porte ouverte, OL Groupe conclut en adressant « tous ses vœux de réussite à Jean-Pierre Vacher et à son équipe en espérant que leur projet permettra d'assurer la pérennité de cette chaîne inscrite depuis maintenant 20 ans dans le paysage lyonnais et reste disposé à étudier d'éventuelles synergies permettant de concourir à cette réussite ». Le temps joue en faveur du président Aulas qui peut encore patienter. En cas d'échec, il ramassera la chaîne à la petite cuillère…

 

 

5 Commentaires

  1. Gaspard

    Génial, on va pouvoir encore s’infuser ces joyeux drilles d’animateurs au charisme débordant !

    Réponse
  2. Ex Tlm

    bien sur, ils n’ont pas réussi jusqu’à présent à donner une âme à leur télé mais ils étaient pieds et mains liés par le progrès. ils ont bien droit à une seconde chance !!!

    Réponse
  3. Rose fuschia

    Qui est un bon journaliste ? Vacher ? Hihi, Marco a eu une petite faiblesse.

    Réponse
  4. polhenri

    un bon animateur ne reste pas à TLM mais passe sur un télé nationale qui a de l’audience.TLM ne peut qu’être faite pas des seconds couteaux !

    Réponse
  5. malpolisson

    Tellement facile d’écrire un tel article ! D’ailleurs, votre pseudo-revue est maître en la matière. Il est certain que le dossier de Mr Aulas était meilleur avec 20 licenciements au moins remplacés par ses « magnifiques animateurs  » d’OLtv, ah c’est sûr, on aurait été ravis d’entendre ce petit monde nous parler toute la journée de leur club de pseudo-foot …

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

jeudi 18 avril

Saint Parfait


Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…