Primaires UMP. La revue des troupes de Michel Havard

15 mai, 2013 | DERNIERE MINUTE | 1 commentaire

Michel Havard entouré de son staff et de ses soutiens UMP du groupe municipal « Ensemble pour Lyon ». Photo © DR

Par Benjamin Solly

Les élus UMP de Lyon tenaient mardi 14 mai 2013 une conférence de presse commune pour réaffirmer leur soutien à leur chef de file Michel Havard, qui brigue l’investiture du parti pour les municipales de 2014.

« Nous représentons 40 000 à 45 000 électeurs lyonnais. » Ils étaient très exactement 45 551 à voter pour les listes UMP lors du premier tour des municipales de 2008. L’ex-maire du 3e arrondissement Patrick Huguet ne les a pas oubliés. « Notre travail de fond a débuté au lendemain de la défaite de Perben. » Un « travail » mené par le groupe d’opposition municipale « Ensemble pour Lyon », présidé par Michel Havard, qui a connu des fortunes diverses. Entre la scission des Divers Droite, la mise au rebut d’Emmanuel Hamelin et les velléités municipales de Nora Berra, le groupe a tangué mais n’a pas implosé. Ce sont aujourd’hui 19 membres sur 22, encartés à l’UMP, qui soutiennent l’ex-député de Fourvière dans sa course à l’investiture, même s’il se murmure que l’un d’entre eux, Bruno Gignoux, conseiller du 2e arrondissement, quitterait le navire. Une rumeur infirmée mercredi matin par l’entourage du candidat.

Mais ce chiffre reste un trompe-l’œil, au regard des 32 membres que compte le groupe municipal et notamment de sa partie « apparentés. » En particulier du côté des villéristes Christophe Limousin, Patrick Louis, Jeanne d’Anglejean, de l’ancien vice-président UMP du Conseil général Lionel Lassagne, qui ont rallié le panache sécuritaire de Georges Fenech.  « Il est toujours meilleur de travailler collectivement que seul dans son coin. Les divisions, les combats d’égos, ce n’est pas très constructif », met en garde Laurence Balas. Car pour l’ensemble des conseillers qui besognent avec Havard depuis cinq ans voire plus, « l’objectif n’est pas de dire ce que les autres n’ont pas, mais ce que Michel a de plus. » « Autour de lui, il a 200 à 250 personnes qui s’investissent. Il est le seul candidat à avoir une équipe et à pouvoir réunir 700 personnes autour d’un meeting », comptabilise Huguet.

Parmi les qualités énumérées par les thuriféraires du chef de l’opposition municipale, « la légitimité, le sérieux et la connaissance des dossiers » reviennent dans toutes les bouches. « Il y aura un peu de tension et c’est bien normal », confie Havard à l’évocation de cet exercice de la primaire UMP, dite « de l’alternance », qui désignera le challenger de Collomb. Parmi les piques récurrentes, sa prétendue gentillesse a souvent été raillée. « C’est loin d’être un défaut. Doit-on d’ailleurs être forcément être désagréable pour gagner une élection », interroge Laure Dagorne. Le sondage commandé par l’UMP avait également révélé un déficit de notoriété du candidat. « Ça ne vaut pas grand-chose, Michel ne va pas montrer ses fesses au Conseil municipal pour gagner en notoriété », coupe un Huguet un tantinet courroucé par l’argument.

Pour Havard, la désignation du candidat doit répondre à une alchimie particulière. «  Il y a trois conditions nécessaires à la victoire. Il faut une équipe, un leader et un projet », explique-t-il. Et une certaine force de persuasion suffisante pour donner envie aux Lyonnais d’aller aux urnes les 2 et 9 juin prochains pour les deux tours des primaires. Le second tour des Primaires citoyennes, mises en place par les socialistes et les radicaux de gauche en octobre 2011, avait attiré près de 26 000 votants à Lyon. Du côté de l’UMP, qui compte 3500 adhérents à Lyon, on en attend entre 2 000 et 3 000 sur un corps électoral lyonnais constitué de près de 286 000 citoyens. « Après le 9 juin, le débat sera clos et nous pourrons alors nous tourner entièrement vers les Lyonnais », promet Havard.

Très chères primaires

L’exercice devait être le préambule de l’union de la droite et du centre. Il est finalement réduit à une lutte interne autofinancée par les candidats. «  On perd du temps et de l’argent », pestent de concert Huguet et Balas. Force de proposition sur la méthode, Michel Havard se fait forcément plus rond. « Même si j’avais été réélu député de la 1e circonscription, j’aurais proposé les primaires. Il est toujours compliqué de juger de la pertinence d’un candidat quand les décisions se prennent loin du territoire en question », tacle Havard. La commission nationale d’investiture se reconnaitra.

Les dépenses de la primaire de l’alternance ne pourront excéder 3000€ par candidat. Un plafond qui touche uniquement la propagande électorale, à l’exclusion des dépenses de fonctionnement. Notamment les frais d’huissiers, présents dans chaque bureau de vote les 2 et 9 juin prochains pour prévenir tout contentieux, d’impression de bulletins de vote de nettoyage des salles municipales mises à disposition. A telle enseigne que chaque candidat a signé un chèque de 7500€ et 8000€ pour faire face au coût global de cet exercice, que l’UMP n’a pas voulu prendre en charge. Avec une PAF anecdotique de 1€ par participant et au regard du faible nombre de votant attendus, l’exercice délestera les comptes privés des candidats. Avant d’être reporté sur les comptes de campagne de celui ou celle qui sera désigné.

1 Commentaire

  1. Jean François DUFOUR

    Monsieur Havard,

    Bonjour,

    je propose de faire basculer, pour commencer, 4 rues privées, dans le domaine public, puis de faire poser un enrobé, dans ces 4 rues, par le GRAND LYON :

    1) Rue des Maçons

    2) Passage Tramuset

    3) Impasse Jean Jaurès

    4) Rue Saint Alban

    Qu’en pensez-vous ?

    ———-

    Il pleut « rue des Maçons », rue située entre la « rue Seignemartin » et la « rue Laënnec », à proximité immédiate du « Centre Léon Bérard », de la Faculté de Médecine et de Pharmacie, de la place d’Arsonval (Grange Blanche), …, dans le 8e arrondissement de Lyon.

    https://picasaweb.google.com/lh/photo/hhGU2m90Q3XIHeYDCr7S4tMTjNZETYmyPJy0liipFm0?feat=directlink

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

samedi 25 mai

Sainte Sophie


 

Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…