Libération de Lyon. Najat silencieuse mais rayonnante

4 septembre, 2012 | DERNIERE MINUTE | 1 commentaire

fab_19.jpg Photos © Fabrice Schiff

 

Par Benjamin Solly

 

Les traditionnelles cérémonies commémoratives de la libération de Lyon, débutées lundi matin avec le passage de la patrouille de France, se sont déroulées en fin d’après-midi sur la presqu’île. Un 68e anniversaire marqué par la présence de la ministre Najat Vallaud-Belkacem. Si l’ancienne adjointe de Collomb à la Ville n’a pas pris la parole, elle a éclairé le rigide protocole de sa présence.

 

fab_1.jpg

Dès 18h, le cortège, conduit par Najat Vallaud-Belkacem, Gérard Collomb, le préfet Jean-François Carenco, le président du Conseil général Michel Mercier, le gouverneur militaire de Lyon Martial de Braquilanges et le général de division Jean-Patrick Ridao, s’est avancé jusqu’au Veilleur de Pierre, place Bellecour. Un parterre complété par le parlementaire Pierre-Alain Muet, et l’adjointe de la Ville de Lyon aux anciens combattants et à la mémoire, Evelyne Haguenauer.  

 

A noter la présence de petits nouveaux parmi les officiels : la jeune conseillère régionale Sarah Peillon, représentant le président de l’institution Jean-Jack Queyranne, et les frais députés Dominique Nachury et Thierry Braillard. L’exercice n’était toutefois pas une première toutefois pour Nachury, qui avait, en  2010, représenté le Département dont elle est toujours la vice-présidente.

 

fab_2.jpg

 

Une cérémonie débutée avec le traditionnel dépôt de gerbe des officiels devant la statue du Veilleur de pierre. Symbole de la répression barbare de l’occupant, l’imposant monument de la place Bellecour marque l’emplacement de l’ancien café du Moulin à Vent où furent arbitrairement fusillés cinq Lyonnais, extraits de leur prison de Montluc, le 28 juillet 1944. L’hommage a été suivi d’une sonnerie aux morts et d’une Marseillaise, reprise par la porte-parole du gouvernement.

 

fab_9.jpg

 

Une Najat Vallaud-Belkacem impeccable dans son tailleur gris clair, souriant et serrant des mains à l’envi. Après la remontée du cortège rue Edouard Herriot, au rythme des véhicules militaires conduits par les équipages et conducteurs de l’association « JEEP BJ 38 », la ministre a pris la pose avec les badauds, empoignant même une vieille pétoire d’époque. Une amicale revue des troupes en compagnie de Collomb, devant les Jeeps stockées place de la Comédie, avant de satisfaire aux hommages rendus, cette fois-ci dans la cour de l’Hôtel de Ville.

 

fab_10.jpg

 

Pas de discours toutefois pour la ministre des Droits des Femmes. « Ce n’est pas l’usage », rappellent sèchement les chargées du protocole. Dans la cour d’honneur de la mairie, ce sont Guy Sanglerat, vice-président des combattants volontaires de la résistance, puis Gérard Collomb qui ont satisfait à l’exercice oratoire. Le sénateur-maire de Lyon a mis en garde contre « le repli identitaire et les extrémismes » qui continuent de « menacer nos démocraties », sous l’œil attentif de son concurrent de droite pour les municipales de 2014, Michel Havard. 

 

fab_14.jpg

 

L’édile lyonnais n’a pas manqué de rendre également un vibrant hommage à la résistante lyonnaise Rosette Contet, disparue cet été. « C’est justement parce que Lyon fut une terre où cette Résistance s’illustra avec tant d’héroïsme qu’elle a, plus qu’une autre, la responsabilité du travail de mémoire », a-t-il rappelé avec sévérité. Un vœu pieu, écouté avec beaucoup d’attention par le grand rabbin de Lyon Richard Wertenschlag et le secrétaire général de la section du Rhône des Médaillés de la Résistance, Guy Dufeu.

 

1 Commentaire

  1. Ronds de jambe

    Amusant de parler des « frais » députés Nachury et Brayard qui ne rayonnent ni par leur jeunesse, ni par leur esprit d’ouverture. La vieille rombière du 6ème certifie par sa présence que l’ump ne veut pas de renouvellement en politique. L’arriviste Brayard (qui porte merveilleusement son nom) raye le sol avec les glaives qui lui servent de dents et va bientôt pousser pépé collomb dans l’escalier de l’hôtel de ville (dans le sens de la descente)

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

vendredi 21 juin

Saint Rodolphe


 

Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…