Photo © Fabrice Schiff

Le président de l’OL, qui devait retrouver la mission du Grand Lyon à Séoul vendredi 19 juillet, restera finalement entre Saône et Rhône.

Jean-Michel Aulas devait, entre autres, participer à un rendez-vous économique restreint avec une dizaine de membres de la délégation de la communauté urbaine, dont le président Gérard Collomb et la vice-présidente Karine Dognin-Sauze, mais également quelques acteurs économiques majeurs lyonnais comme Bruno Bonnell (Syrobo). Le directeur commercial de l’OL, Olivier Bernardeau, a lui bien rejoint la délégation depuis jeudi soir. Pour l’instant, aucune communication officielle du club n’explique la défection de son président. Mais l’OL a deux rendez-vous important. Le vote tout d’abord de la caution de 40 millions d’euros présentée au Conseil général du Rhône vendredi 19 juillet, impérative pour boucler le tour de table du financement de l’ouvrage. Sur un plan plus sportif, l’OL doit affronter samedi à 17h les joueurs sud-coréens du Jeonbuk Hyundai Motors Football Club. Deux bonnes raisons de rester à la maison.