Élection de Miss Rhône-Alpes 2022. Esther Coutin, la victoire de la persévérance

25 septembre, 2022 | DERNIERE MINUTE | 0 commentaires

Texte : Morgan Couturier – Candidate pour la 3e année consécutive, la Haut-Savoyarde Esther Coutin a vu son rêve enfin se réaliser, à la conclusion de l’élection Miss Rhône-Alpes 2022, organisée à Aix-les-Bains. Originaire de Passy, la représente régionale tentera de décrocher le Graal national, le 17 décembre 2022. La Lyonnaise, Victoire Goudeau endosse l’écharpe de 4e dauphine.

L’entendre dire que « réaliser » n’est pas possible, relevait encore de l’euphémisme, bien des minutes après son sacre. Il faut dire que la Haut-Savoyarde nourrissait de certaines raisons. Esther Coutin avait fini par croire que coiffer sa tête du scintillant diadème tenait du pari impossible. D’un « rêve de petite fille », que le concours Miss Rhône-Alpes ne s’autorisait à lui exaucer. Puis d’un coup d’un seul, le sort lui fut enfin favorable, au nez et à la barbe de l’autre grande favorite, Agathe Andrieux, « une fille superbe aux yeux bleus incroyables ». « Je me disais : comment vais-je gagner ? C’est incroyable ! », célébrait alors la jeune femme de 24 ans, sur la scène du Centre Culturel et des Congrès d’Aix-les-Bains, le 18 septembre dernier.

Promue ambassadrice de la région, Esther Coutin aspire désormais à escalader d’autres sommets. « La couronne de Miss France n’est jamais arrivée en haut du Mont-Blanc, alors j’espère que cette année, je vais y parvenir. Je suis l’élection Miss France depuis toute petite et là, je ne réalise pas que je vais vraiment en faire partie. J’ai envie d’être la miss montagnarde. Je veux apporter ma sociabilité, ma positivité. La vie, ce n’est pas une autoroute, ce sont des routes de montagne. Il y a des virages, on ne sait pas trop ce que l’on va rencontrer derrière. Je veux montrer que tout est possible », entonna-t-elle, le regard déjà tourné vers Châteauroux et l’élection Miss France 2022.

« Une expérience extraordinaire » pour Victoire Goudeau

Une destination que ne pourra malheureusement explorer notre protégée lyonnaise, Victoire Goudeau. Sublime dans sa robe bleue digne d’une cendrillon des temps modernes, la jeune femme aura eu l’opportunité d’y croire, le jury lui ayant trouvé une place parmi les cinq finalistes. Hélas, le rêve fut finalement éteint en cette même 5e position. « Sans regret ni de réelles envies de retenter l’aventure », Victoire Goudeau s’accorde désormais à demeurer fidèle à ses principes, à savoir rester heureuse. « Heureuse d’avoir pu vivre cette expérience extraordinaire, qui m’a fait grandir, évoluer et qui m’a permis de mieux me connaître », écrivit-elle, sur ses réseaux sociaux.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @_lilougarcia_

Il en fut de même pour sa consœur, Lilou Garcia, dont l’aventure, magnifiquement entamée par le titre de Miss Rhône 2022, dut finalement s’estomper à une belle 4e place, et une écharpe de 3e dauphine. « Je remercie la vie de m’avoir laissé cette opportunité. peut-être qu’elle me la laissera une seconde fois. Qui sait ? », laisse planer l’intéressée. Qu’importe le choix, en pareils instants, le triomphe se juge déjà sous bien des formes. Avec ou sans couronne.

<a href="https://www.lyonpeople.com/author/marco" target="_self">Marco Polisson</a>

Marco Polisson

Rédacteur en chef
Co-fondateur du magazine.
En charge de la rédaction et responsable des partenariats.
Délégué à la protection des données RGPD

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

lundi 26 février

Saint Nestor


Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…