Photo © Tous droits réservées. Licence Créative Commons

 La préfecture du Rhône a présenté jeudi 24 janvier 2013 le bilan chiffré de la sécurité routière et de la délinquance dans le département du Rhône pour l’année 2012.

Si les atteintes volontaires à l’intégrité physique se stabilisent, les violences volontaires crapuleuses marquent le pas, avec une baisse de 4%, tout comme les vols à main armée (-14%). A contrario, les violences intrafamiliales connaissent une hausse de 5%, signe de grande précarité sociale. Les atteintes aux biens augmentent de près de 7%, avec une hausse de 11,9% des cambriolages des résidences principales. Les locaux industriels et commerciaux sont moins touchés (-15,12%).

DP SECURITE 2012-1

Du côté des stupéfiants, la multiplication des opérations coups de poing a permis la saisie de centaines de kilos de cannabis et d’une dizaine de kilos de cocaïne et d’héroïne sur l’année écoulée. « Les forces de l’ordre font le job sur le terrain, encore faut-il que les délinquants ne soient pas relâchés trop rapidement par la justice », mettait en garde le préfet Carenco lors de ses vœux à la presse mardi dernier.

DP SECURITE 2012

Sur les routes du Rhône, la mortalité a baissé de 32,47% depuis 2009. La nombre de tués a encore baissé en 2012 (-23,5% de tués par rapport à 2011). Une tendance que confirme le bilan du nombre de blessés graves sur les routes en 2012 (-24,5% par rapport à 2011). Le nombre de blessés a par contre augmenté de 1,7%. Les refus de priorité, la vitesse excessive et l’alcool restent les trois causes essentielles de décès sur la route.

DP SECURITE 2012-2