Par Morgan Couturier

Après le Festival de jazz, c’est au tour du Jumping International de Megève de renoncer à l’organisation de sa 10eme édition, en raison du contexte actuel. L’événement est reporté d’un an.

D’ordinaire, les obstacles ne sont pas de nature à effrayer les équidés et autres cavaliers. Las, cette année, la barre semble trop haute à affronter pour les organisateurs, à en croire la décision prise par Frédéric Muffat, le président du Jumping International de Megève contraint d’annuler le prochain opus en raison des risques liés à la pandémie du Covid-19.

Une triste nouvelle pour la station haut-savoyarde, qui devait fêter du 13 au 19 juillet 2020 la dixième édition de ce grand rendez-vous équestre dont la régie est assurée par Philippe Liucci (Ivanohé), grand ordonnateur de la logistique d’Equita Lyon pour le compte de Sylvie Robert, présidente de GL events Equestrian Sport (17 M€ de CA en 2018).

Rendez-vous pris en juillet 2021

Habituellement organisée dans le courant du mois du juillet, l’épreuve conservait jusqu’alors une maigre chance de passer entre les gouttes et de surpasser les mesures de confinement. Hélas, « la réussite d’un tel événement exige une préparation millimétrée que les incertitudes du moment ne permettent pas d’assurer », précise Frédéric Muffat.

« Par esprit de solidarité envers la majorité d’entre nous » et en concertation avec son équipe et la maire, Catherine Jullien-Brèches, le président du Jumping International de Megève a donc décidé de reporter la tenue de cette dixième édition à l’année prochaine, comme l’ont fait avant lui les décideurs du Saut Hermès de Paris ou du Jumping international de Bourg en Bresse.

En termes de rassemblement et de compétition, les amoureux des chevaux seront soumis au régime des vaches maigres en ce premier semestre 2020.