Par Morgan Couturier

Censée célébrer sa cinquième année d’existence en juin 2020, l’opération C’6bon est contrainte et forcée de s’adapter au contexte actuel. Elle est de fait, reportée à l’automne prochain.

Toutes les bonnes choses ont une fin. Les mauvaises aussi, espérons-le. Mais alors le coronavirus bloque de gré ou de force tous les Français au sein de leur domicile, il serait préférable que toutes les bonnes choses aient une faim, comme l’opération C’6bon en a habitué ses seniors du 6e arrondissement.

Un geste solidaire devenu coutume depuis sa création il y a cinq ans, au point de réduire le temps d’un week-end, la solitude de ces personnes âgées à peau de chagrin. Hélas, alors que le confinement chez soi s’est généralisé, l’association 6visme et la mairie du 6e sont forcées de revoir leurs ambitions.

Par « respect et solidarité pour les restaurateurs »

En effet, alors qu’aucun signe ne permet pour l’heure d’évoquer un potentiel retour à la normale, Samuel Soulier et toute l’équipe de C’6bon se sont résolus à reporter l’édition 2020 (initialement prévue du 8 au 14 juin, ndlr) à l’automne. « Ce sera certainement début octobre », évoque le responsable, qui par « respect et solidarité pour les restaurateurs », ne se voyait pas leur « demander un effort supplémentaire ».

« Nos seniors auront dû faire face à un isolement inédit durant cette crise sanitaire. Il sera capital de recréer du lien entre nos seniors et l’ensemble des générations et acteurs de notre arrondissement », poursuit l’association. Etendue sur une semaine à l’occasion de cet opus 2020, l’opération C’6bon semble l’événement idéal pour y parvenir.