Par Morgan Couturier

Présidée par Carole Château, l’association Carré Nord Presqu’Ile entend profiter des fêtes de fin d’année pour redonner au centre-ville l’attractivité qui fut la sienne. Au programme, l’illumination jusqu’au 12 janvier 2020 des principales artères, et des déambulations du Père Noël.

On ne cesse de parler de la fête des Lumières, véritable étendard de la capitale des Gaules, mais celle-ci n’a pas l’intention de replonger dans l’ombre, une fois les festivités terminées. C’est du moins ce qu’espère l’association Carré Nord Presqu’Ile, dont la vocation est de profiter des derniers jours de l’année pour redynamiser un centre-ville en nette perte de vitesse ces dernières semaines.

S’appuyant sur le succès des illuminations du 8 décembre, l’association présidée par Carole Château – laquelle regroupe 250 commerçants – a donc décidé de parer les artères principales faisant le lien entre la place des Terreaux et la place Bellecour de décorations en tout genre, et ce, jusqu’au 12 janvier prochain. Les rues concernées se voient ainsi recouvertes d’illuminations, « posées en traverse sur des filins, des arbres et au sol », explique le communiqué rédigé par l’association.

Le Père Noël en représentation les 14, 21 et 22 décembre

Soutenue par la mairie, la Métropole ou encore Lyon Parc Autos, cette action a vu 120 commerçants plancher sur le financement de ces décorations, censées convier les Lyonnais à retrouver le chemin du cœur névralgique de la ville. Et puisqu’en cette période de Noël, la magie est censée toucher petits et grands, le Père Noël, épaulé de son lutin favori, a prévu de déambuler dans les rues, les samedis 14 et 21 et dimanche 22 décembre, de 14h30 à 18h30. Une opportunité unique pour les enfants de formuler leurs derniers vœux à l’approche du grand soir de Noël. Carré Nord Presqu’Ile a, elle, déjà fait le sien : revitaliser le centre-ville. Espérons qu’avec une telle initiative, son vœu soit exaucé.

Les rues concernées : Paul Chenavard, Brest, Mercière, Dubois, Président Edouard Herriot, Jean de Tournes, Childebert, Grenette et rue des Quatre Chapeaux.