poivre-d-ane-1.jpg Photos © Fabrice Schiff

 

 

Par Christian Mure – Guide Lyon Gourmand

 

Se retrouver entre amis autour d’une table d’hôtes avec Bruno Vernay et Maitre Luc Chauplanaz fait partie des meilleurs moments de la vie…

 

poivre-d-ane-2.jpg

Surtout au Poivre d’Ane où le chef Yann Orgebin (41 ans) vous étonnera avec son menu à 17 euros qui change toutes les semaines et avec ses vins comme de superbes Volnay Vincent Bouzereau 2007 et Bourgogne Roncevie Domaine Arlaud 2009. C’est d’ailleurs Maître Luc Chauplanaz rêvant des petits salons de la Mère Brazier qui lui a suggéré de transformer un office voué à la caisse enregistreuse du restaurant lancé par Jean-Michel Georges dans les années 2000 en table d’hôtes pouvant accueillir six ou huit personnes. On se retrouve comme dans une salle à manger de nos grands-parents à la campagne avec un ancien siphon à eau, un poste radio Philips, une vieille machine à écrire, des Fly Tox, des pichets à eau en zinc, des casques et des lunettes de l’époque de Verdun… 

 

poivre-d-ane-3.jpg

Le repas a débuté par un os à moelle rôti à la fleur de sel, pain grillé et salade de roquette qui étonnera les plus blasés. Nous avons continué avec un tartare de bœuf thaï coupé au couteau, un faux filet grillé sauce vin rouge et pommes sautées et un dos de cabillaud aux artichauts barigoule qui combleront les plus exigeants. Les amateurs de grenouilles à l’ail et au persil qui sont légion à Lyon puisqu’ils forment un bouchon chaque dimanche soir pour rentrer sur Lyon aux Echets trouveront ici leur bonheur. Il faut dire que le chef a appris à les préparer chez la légende vivante Chantal Chagny (Le Cep) à Fleurie qui lui a également donné ses secrets pour la préparation du coq au vin et de la matelote d’anguilles. 

 

poivre-d-ane-4.jpg

Ce repas s’est conclu en beauté avec un moelleux au chocolat coulant à souhait… Service assuré par Iavosoa de l’école Lesdignières à Grenoble. Je rêve maintenant d’y retourner avec mes meilleurs amis pour leur faire découvrir son hamburger de canard au reblochon et foie gras fumé ou son sashimi de saumon mariné au wasabi et sauce soja qui sont les deux spécialités de ce jeune chef plein de talent qui mérite d’être connu. Une table à réserver entre amis. Vous y retrouverez le goût de la vie.

 

 

Poivre d’Ane 29, rue Molière (angle rue Bugeaud) – Lyon 6 – Tél. 04 72 74 44 14 Fermé dimanche, lundi soir et mardi soir. Service jusqu’à 23h Menus à 17 euros (midi) et 29 euros (soir).