Par Eva Bourgin

Sous l’impulsion de deux Lyonnaises, l’application Vocaléo souhaite venir en aide aux personnes malvoyantes. Vouée à simplifier le quotidien de ces derniers, la plateforme a déjà séduit plusieurs centaines d’utilisateurs en à peine cinq mois.

L’ambition est grande quand il s’agit d’aider les autres. La crise n’aura pas freiné cette ambition. Et encore moins les rêves partagés de Marion Thièron et Marion Dufrenne, mères d’une application mobile baptisée Vocaléo, dont le but est de venir en aide aux personnes atteintes d’une déficience visuelle. Un concept original, basé sur une réalité augmentée permettant d’associer un enregistrement vocal à un objet, au moyen d’une puce que l’utilisateur peut coller sur la surface de son choix, puis écouter au passage du téléphone à proximité de ladite balise.

Écoutez les positions des boutons ainsi que les modes d’utilisation de vos appareils électroménagers.

« On trouvait qu’il n’y avait pas d’outil pour répondre à une sphère de demandes plus globales », exprime Marion Thièron, dont l’ambition fut exacerbée sur les bancs de Sup de Pub, l’école demandant à ses élèves d’imaginer un projet d’entreprise. « Nous devions créer un projet, et nous avons tout de suite pensé à un outil utile pour les personnes malvoyantes », ajoute Marion Dufrenne, à l’égard de cette idée germée en 2018, en résonnance aux troubles de la vision subis par son père Léo, atteint de la maladie de Stangardt.

Disponible sur Apple Store et Apple Play

Depuis, créer de nouveaux outils pour améliorer le quotidien de ce public, les deux Marion en sont convaincues, ces entrepreneuses lyonnaises travaillant à perfectionner leurs services au gré des besoins. Si les premières puces ont été commercialisées en janvier 2021, Vocaléo explore désormais de nouveaux territoires, à l’image de la commercialisation depuis peu, de puces résistantes au froid et applicables en extérieur (vendues 14,99€ le pack de 5, ndlr).

Écoutez le nom de vos médicaments, leur utilité, leur posologie et leur date de péremption.

En plus du pack classique composé de 10 puces standards (vendu également 14,99€), deux balises supplémentaires devraient bientôt… voir le jour, de manière à se clipser aux vêtements et aux bâtiments, dans une volonté de répondre aux besoins du BtoB.

À ce titre, l’entreprise La Part du Colibri fait office de pionnière, l’association établie à Provin souhaitant moderniser son activité de pépiniériste au moyen de ces fameuses puces, vouées à relater l’histoire de chaque arbre. « Même si notre cible reste les personnes malvoyantes, on tend à démocratiser Vocaléo vers les entreprises, pour informer des personnes valides », complète Marion Dufrenne, stimulée par la réussite de sa jeune société.

Écoutez sur vos aliments, le nom de l’aliment, sa date de péremption et des informations complémentaires.

« On ne pensait pas devenir chef d’entreprise, mais maintenant qu’on y est, on ne se voit pas faire autre chose », enchaîne-t-elle. Mieux, l’heure est même à voir plus loin. Cinq mois après sa sortie, l’application se distingue en effet hors de nos frontières. La Suisse déjà conquise, Vocaleo aspire désormais à s’imposer un peu partout en Europe. Bientôt traduite en langues étrangères, l’application tient là le moyen de se faire entendre…. à la vue de tous.

> Plus d’informations sur www.vocaleo-app.com