Par Morgan Couturier

Dans le cadre de sa journée régionale organisée au Musée des Confluences, Pôle Habitat FFB Auvergne-Rhône-Alpes a pris soin d’évaluer les conséquences de la pandémie sur le marché du logement et l’urbanisme. Un vaste débat, alors que les attentes des clients ne cessent d’évoluer.

On ne cesse de le répéter, les apparences peuvent être trompeuses. Alors imaginer Pôle Habitat FFB Auvergne-Rhône-Alpes s’éterniser au Musée des Confluences ne veut pas dire que la situation du logement demeurera infiniment figée. Bien au contraire, à en juger le contenu de cette journée bétonné par Jean-Luc Lachard, président de Pôle Habitat FFB AURA et de nombreux intervenants.

« L’usage de l’habitat est différent », nota ainsi Jean-Luc Reinero (Rainbow Ergonomie), en référence à l’expansion du télétravail. Une pratique populaire impliquant de nouvelles demandes. « Les gens ont besoin d’espace. C’est une tendance très nette », ont ainsi confirmé les participants, non sans exprimer leur inquiétude sur la mobilité de demain. Mais avec 116 100 logements disponibles sur la région et une croissance du PIB estimé à 4% en 2022, Pôle Habitat FFB peut espérer construire l’avenir plus sereinement.

Mercredi 6 octobre 2021