Par Marco Polisson

Le château des Ravatys situé dans le village de Saint Lager, qui comprend 29 hectares de vignoble sur les coteaux du Mont Brouilly a un nouveau propriétaire depuis la fin décembre. Cette nouvelle acquisition permet au groupe hôtelier de Jean-Claude Lavorel de se diversifier dans le domaine viticole.

La demeure fait partie des plus importants domaines du Beaujolais. Sur 56 hectares en totalité, 20 sont plantés en vignes appellation Côte-de-Brouilly et 9 en appellation Brouilly pour un potentiel annuel de 150 000 bouteilles. Les parcelles orientées Est et Sud Est sont âgées de 45 à 50 ans.

Le groupe Lavorel Hôtels ne compte pas changer l’organisation de la production mais souhaite booster sa montée en gamme qui s’accompagnera d’une diversification de la distribution : les bouteilles du domaine seront bien entendu à la carte des 20 établissements (hôtels, restaurants, brasseries…) du groupe et le service commercial et marketing du domaine sera renforcé.

Le groupe Lavorel a pour objectif de continuer la conversion du domaine en bio et positionner son domaine sur un segment premium.

La seconde source de revenus du domaine est le réceptif. Il suffit de consulter son agenda de réservations fort bien rempli pour comprendre que ce lieu est magique pour accueillir les séminaires et cérémonies. Niché au milieu des vignes Brouilly à 45 minutes de Lyon, le Château des Ravatys, érigé au XIXème siècle, propose aujourd’hui quatre espaces de réception.

Château, orangerie, chai et parc permettent de recevoir différents évènements pouvant aller jusqu’à 250 personnes. L’Orangerie séduit particulièrement les futurs mariés grâce à son charme authentique émanant de ses vieilles pierres et ses larges baies vitrées donnant sur le domaine.

Le Château des Ravatys fait également le bonheur des professionnels car il est équipé pour accueillir séminaires, team building, formations. Le parc de 2,5 hectares et ses arbres centenaires permet également de nombreuses activités en plein air. Le groupe Lavorel prévoit de créer des chambres supplémentaires afin de venir compléter l’offre existante du gîte.

Le domaine viticole et réceptif, propriété de l’Institut Pasteur, était en vente pour la somme de 6 900 000 euros. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué.

L’annonce de l’agence Vinea