Par Marco Polisson

La crise sanitaire n’aura pas freiné sa boulimie. Jean-Claude Lavorel vient de signer un gros chèque pour intégrer ce fleuron de Chantilly dans son écurie hôtelière.

A quelques encablures du célèbre hippodrome de Chantilly et du château du duc d’Aumale, se dresse un petit hameau flanqué de bâtiments du XVIIIème reconverti en hôtel. Pour y accéder, il faut traverser une bucolique forêt qui laisse ensuite place à une splendide allée plantée d’arbres centenaires.

L’établissement très atypique dispose de plus de 200 chambres et 14 suites réparties dans 8 bâtiments. Le charme des lieux a certainement joué un rôle essentiel dans la décision du Lyonnais Jean-Claude Lavorel de l’intégrer à son groupe hôtelier déjà implanté à Paris avec Le Péra (Paris 9) et deux Kopster (Colombes et Porte de Versailles).

Outre ses deux restaurants, le Grand Hôtel Chantilly Hyatt Regency est spécialement calibré pour accueillir de nombreux évènements professionnels et privés, grâce à ses nombreux bâtiments et équipements répartis sur 14 hectares.

Les amateurs de bien-être ne sont pas oubliés : un spa de 1200 m2 doté d’une piscine intérieure et d’un hammam sont les signes tangibles de séjours tout en détente.