Par Marco Polisson et Morgan Couturier

Scène de désolation dans la zone d’activités de Limonest, au nord de Lyon. Un incendie a ravagé la salle principale du Maze, le restaurant festif de Thierry Fontaine. Le président de l’UMIH Rhône reste combattif.

Le feu s’est déclaré ce samedi 8 mai 2021 aux alentours 22h30. Thierry raconte : « J’étais en visioconférence avec un député quand l’alarme du Maze s’est déclenchée ». Intrigué, le patron de l’UMIH 69 se connecte alors au système-vidéo de son établissement via son téléphone portable et constate, horrifié, qu’une épaisse fumée se dégage.

Quand il arrive sur place, 13 minutes plus tard, en même temps que les pompiers, les flammes ravagent la salle de restaurant.  

Les hommes du SMDIS parviennent rapidement à circonscrire l’incendie. Selon les premières constatations, le départ de feu est vraisemblablement accidentel. En cause, un scooter électrique de livraison dont la batterie au lithium se serait embrasée. L’engin était garé dans la salle principale. « Ça m’apprendra à faire dans l’écologie », sourit Thierry qui a gardé son sens de l’humour, malgré l’épreuve.

Les dégâts sont impressionnants, mais les fondamentaux du bâtiment sont préservés

On imagine néanmoins l’écœurement du jeune patron à moins de 2 semaines de la réouverture : « surtout qu’on était complet le 19 mai. On était les héros de la zone et la suite s’annonçait super bien » ! Mais Thierry reste combattif car la reconstruction peut aller très vite. L’électricité a été rétablie et le nettoyage démarrera après le passage des experts.

Première bonne nouvelle, les pompiers n’ont pas dressé d’arrêté de péril.

Les dégâts semblent impressionnants car tout est noir et fondu – notamment la platine du DJ -, mais les structures de ce bâtiment BBC ne sont pas touchées. « Les flammes ont léché les poutres mais ne les ont pas détériorées. Le feu n’a pas brûlé le béton pendant 2 heures », se rassure Thierry. Seconde bonne nouvelle : la terrasse devra subir un gros nettoyage mais elle est intacte.

Les équipes du Maze, très mobilisées, se sont fixé le challenge d’ouvrir l’extérieur le 1er juillet 2021. Quant à la salle de restaurant, il faudra sans doute patienter jusqu’à la rentrée de septembre. « Les fournisseurs vont se démener pour nous livrer le matériel détruit », assure Thierry Fontaine qui peut compter sur son architecte Stéphane Revol pour relever ce nouveau challenge. Forza !