Nora Bussigny à Lyon. Un hallucinant voyage en terre wokiste

23 novembre, 2023 | Actualités Politiques | 0 commentaires

Texte : Marco Polisson – Invitée de la conseillère municipale LR Béatrice de Montille, la journaliste a échangé avec une cinquantaine de personnes rassemblées vendredi 20 octobre 2023 à l’Etape lyonnaise sur son infiltration pendant un an chez les adeptes du wokisme.

L’occasion pour Pascal Blache, maire de Lyon 6, son adjoint Hervé Brun, et les sympathisants du mouvement Nouvelle Energie d’explorer pendant plus d’une heure les différentes formes que prend cette « religion » sectaire et cette « idéologie multiforme qui a gangréné tous les milieux, universitaires, médiatiques, culturels, associatifs, et certaines entreprises. » comme la définit Didier Desrimais dans Causeur.

Nora Bussigny s’est infiltrée pendant une année en terre wokiste pour comprendre et maîtriser ses envahissants concepts centrés autour de « l’écriture inclusive » chère à Grégory Doucet et des expressions comme « privilège blanc », « hétéronormativité », « cisgenre », « racisme systémique », « masculinité toxique », « écoféminisme », « grossophobie »… résume notre confrère.

La question du féminisme et sa récupération 

Grâce à son ouvrage Les nouveaux inquisiteurs (Albin Michel), on en sait désormais plus sur ces militants d’extrême gauche perchés, sectaires et culpabilisateurs qui forment la garde rapprochée de l’exécutif municipal et métropolitain lyonnais. La majorité d’entre eux « ont entre 25 et 40 ans et se présentent comme des précaires. Ils font des études de sociologie en sachant qu’il n’y a pas de débouchés derrière… » décrypte Nora Bussigny.

« Ils passent leur temps à s’étiqueter et à inventer de nouvelles oppressions. Ils vont s’entre dévorer » analyse à la fin de son speech, confiante, la journaliste du Point et de Factuel. Autre signe d’espoir, le livre marche très fort bien qu’elle n’ait pas eu accès à tous les mass médias, notamment France 2 et France 3 où les wokistes et les gauchistes mènent la danse.

« La majorité silencieuse est éveillée. Vous serez toujours culpabilisés donc autant avancer ! » Et de prédire notamment l’éclatement des luttes. L’après woke ? « On doit afficher qu’on est fier d’être en France ! » « Merci pour votre courage qui nous donne de l’espérance » a conclu son hôte en raccompagnant la journaliste sous les applaudissements.

A l’issue de la conférence, Béatrice de Montille qui « planche » activement sur le projet à présenter aux lyonnais pour l’élection municipale de 2026 a indiqué qu’une rencontre en terres lyonnaises était en préparation avec le maire de Cannes David Lisnard. Une visite attendue avec impatience par les militants lyonnais de son mouvement Nouvelle Energie.

<a href="https://www.lyonpeople.com/author/marco" target="_self">Marco Polisson</a>

Marco Polisson

Rédacteur en chef
Co-fondateur du magazine.
En charge de la rédaction et responsable des partenariats.
Délégué à la protection des données RGPD

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

vendredi 21 juin

Saint Rodolphe


 

Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…