Lyon. Un rarissime et mystérieux pur-sang Ferrari aperçu chez Bocuse

22 avril, 2024 | Actualités économiques | 6 commentaires

Texte : Marco Polisson Les gastronomes qui ont la chance de déjeuner ou dîner chez Bocuse en prennent souvent plein les yeux avec le ballet de véhicules garés devant l’auberge, comme l’a constaté Lyon People.

Il est en effet très courant d’y croiser les plus beaux modèles récents de l’industrie automobile (Aston Martin, Porsche, BMW, Audi…) et même des collectors comme la Rolls Royce Silver Cloud ayant appartenu à Philippe Noiret. Les grooms de la maison (Daniel et Jean-Pierre – le remplaçant de Natuk) veillent jalousement sur ces véhicules hors de prix.

Mais vendredi dernier, on a grimpé encore une marche avec l’apparition d’un Purosangue, le premier SUV siglé Ferrari.

« Lancé en 2022 après des années de supputations diverses, le Purosangue s’est imposé comme l’un des « Supers SUV » les plus puissants du marché avec son V12 atmo de 6,5 litres d’une puissance de 715 chevaux » selon nos confrères de l’Auto Journal.

Quel est le prix d’un Pur-sang Ferrari ? « Le Purosangue est avant tout une Ferrari mais présente un look de SUV, un format inédit dans la longue et prestigieuse histoire de la marque fondée en 1947 par Enzo Ferrari. » Sa rareté en a fait immédiatement un objet iconique réservé à 500 passionnés prêts à débourser 385 000 euros (prix de base) auxquels s’ajoutent un malus de 50 000 euros.

Avec les options, on atteint vite le prix stratosphérique de 500 000 euros, « soit deux fois le prix d’un Lamborghini Urus », souligne le site Turbo.fr.

Ce tarif hors norme et le nombre limité d’exemplaires n’ont pas limité l’ardeur des aficionados du cheval cabré. Et contraint le constructeur italien à pratiquer une politique de sélection draconienne en termes de clientèle. Seuls les meilleurs clients de la marque peuvent postuler pour s’inscrire sur la liste d’attente. Sur le segment de l’horlogerie de luxe, Rolex a adopté la même politique.

Les heureux propriétaires sont donc triés sur le volet, aux dépens d’un agriculteur néerlandais qui a pris une ruade du constructeur en pleine poire. Ce qui ne fut pas le cas du pilote de Formule 1 Charles Leclerc (ci-contre). Le Purosangue s’ajoute à l’énorme collection de supercars possédées par le Monégasque, déjà l’heureux propriétaire d’une SP3 Daytona.

Distributeur officiel de la marque sur Lyon et 19 départements du sud-est, Arnaud Gauduel a eu la chance de recevoir un allotement de 50 Purosangue, dont celui aperçu chez Bocuse où son client VIP en a pris officiellement possession.

Selon nos informations, il s’agirait d’un célèbre chef cuisinier amoureux de la marque italienne depuis une dizaine d’années. Il a convié les plus proches de ses confrères lyonnais à l’auberge du Pont de Collonges pour fêter la livraison de cette nouvelle « gâterie » qui va venir compléter sa collection. Mais le mystère demeure quant à son identité.

Si de nombreux clients penchent pour le « Rosso Corsa », la version aperçue à Collonges aux Monts d’Or se démarque par une élégante livrée Argento Nurburgring, accompagnée de jantes forgées Orbit Grey, Diamond-Cut et des étriers de freins rouges. L’intérieur s’habille de cuir Nero et d’Alcantara avec surpiqûres Giallo.

 

<a href="https://www.lyonpeople.com/author/marco" target="_self">Marco Polisson</a>

Marco Polisson

Rédacteur en chef
Co-fondateur du magazine.
En charge de la rédaction et responsable des partenariats.
Délégué à la protection des données RGPD

6 Commentaires

  1. rea clara

    Tous les trésors de la terre ne valent pas le bonheur d’être aimé

    Réponse
    • Karim

      Tous affait d’accord a 100/100 Ont s’en fous de la ferraille a 500000€ vive l’amour et d’être aimer

      Réponse
  2. Julita

    Absolument faux, le
    Purosangue n’est pas limité, et n’est pas assez rare pour en faire un article…
    +3000 unités par ans depuis 2022…
    12% de la production de Ferrari

    Réponse
  3. floret

    Je ne comprends pas les personnes que cela intéresse, je me fiche royalement des véhicules garés devant chez Bocuse. Ma propre vie est assez intéressante pour que je ne me mêle pas de celle des autres. Posez-vous donc la question :

    Réponse
    • Zapa

      un petit brin de jalousie tout de meme .
      bravo a l heureux proprietaire

      Réponse
    • Romarin

      T’as pourtant lu l’article non ?

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

lundi 24 juin

Saint Jean-Baptiste


 

Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…