Alain Giordano.  Photo © MP

Quatre des huit élus lyonnais d’Europe écologie-Les Verts (EELV) ont annoncé, vendredi 30 août 2013, la création de leur propre groupe municipal, baptisé « Lyon écologie. »

Les grandes manœuvres en vue des municipales de mars 2014 ont commencé à l’Hôtel de Ville. L’adjoint à l’urbanisme Gilles Buna, le maire du 9e arrondissement Alain Giordano, les élues Mireille Roy et Françoise Rivoire quittent leur port d’attache écolo au conseil municipal pour donner naissance à Lyon écologie. Dans le viseur des dissidents, la méthode des primaires fermées pour désigner leur tête de liste aux municipales lyonnaises.  « Europe Ecologie-Les Verts Lyon, en désignant une tête de liste sans discussion avec les partenaires de la Gauche, sans échange programmatique préalable, sans perspective de modalité de gouvernance, et en laissant planer des incertitudes quant à ses alliances plus politiciennes que politiques, a fait le choix d’une écologie punitive », dénoncent-ils par voie de communiqué. Les primaires ont désigné Etienne Tête et Emeline Beaume pour porter le fer vert aux prochaines élections. En attendant, il y a aura donc trois groupes municipaux à Lyon qui se réclament d’une forme d’écologie : le Gaec (gauche alternative, écologique et citoyenne), EELV et Lyon écologie.