Nathalie Perrin-Gilbert Photo © Fabrice Schiff

Le bristol, reçu par la maire du premier arrondissement, affiche au recto une sanisette en forme de bouche de femme reconnaissable à son rouge à lèvres.

Urinoir bouche

Au verso, la mention « Nous sommes désolés, nous n’avons pas encore cet urinoir dans notre gamme » parachève le courroux de l’élue socialiste. La carte de vœux émane d’une société drômoise, spécialisée dans les toilettes sèches publiques. « Je pense qu’ils auraient mieux fait de s’abstenir, tempête la Lyonnaise sur sa page Facebook, commentant les deux visuels de la carte incriminée. Cette carte révèle un rapport de domination insupportable. » Nathalie Perrin-Gilbert va prendre la plume pour faire savoir à l’envoyeur sa façon de penser, et rendra public le contenu de cette lettre.

Voeux urinoir