Photo © DR

Par Benjamin Solly

Un sondage Ifop-Fiducial  réalisé pour le Journal du Dimanche tend à montrer que Gérard Collomb fera les frais de la désunion de la gauche au 1er tour des municipales lyonnaises de mars 2014  Michel Havard ressort, lui, renforcé des primaires.

L’enquête a été réalisée auprès d’un échantillon de 709 lyonnais. Si le sondage montre que Collomb serait bel et bien réélu en 2014, il devrait passer par un 2nd tour face à Michel Havard, contrairement à 2008 face à Dominique Perben. L’actuel sénateur-maire de Lyon obtiendrait 42% des voix au 1er tour, cotre 32% à son challenger de l’UMP. Les Verts, qui contrairement à 2008 ont décidé de présenter des listes autonomes au 1er tour, obtiendraient 12% des voix sous la houlette de Pierre Hémon et Emelyne Baume. L’UDI, si elle présente une liste indépendante au 1er tour, recueillerait 5% des voix, le FN de Christophe Boudot aspirerait 9% des voix.

Le sondage est porteur d’un double enseignement. La diaspora de la gauche au 1er tour obligerait Collomb a un 2nd tour face à Michel Havard, que l’édile sortant remporterait avec 56% des voix. Aussi, Michel Havard est ressorti légitimé et renforcé des primaires lyonnaises. Avec 32% des intentions de vote au 1er tour, il ferait mieux que les 30% de Perben en 2008. En avril 2013, le sondage commandé par l’UMP en amont des primaires lyonnaises était pourtant plus sévère. Chaque candidat potentiel de l’UMP au 2nd tour des municipales perdait alors de plus de 20 points face à Collomb. L’écart se resserre.