Dans un entretien au magazine So Foot, l’ancien ailier de l’OL, Tony Vairelles, raconte comment Lyon est passé à côté du portugais Cristiano Ronaldo.

 

« Après ma bonne saison à Bastia, quand j’étais revenu à Lyon, Lazlo Bolöni a voulu me recreuter – il entrainant alors le Sporting du Portugal. Lyon voulait un transfert mais le Sporting n’avait pas d’argent donc ils ont proposé un échange : deux joueurs, dont un certain Cristiano Ronaldo, contre moi. Et Lyon avait refusé. » La confidence de Tony Vairelles a de quoi donner de terribles regrets aux supporters de l’OL. Le ballon d’or 2008, considéré comme l’un des meilleurs joueurs du monde, est aujourd’hui intouchable. La clause libératoire (farfelue) du joueur fixée est aujourd’hui fixée à un milliard d’euros. Le PSG – et ses pétrodollars – avait laissé entendre qu’à terme, le joueur du Real Madrid pourrait l’intéresser.