L’anniversaire du Bus Café au château de Bois Franc en 2002- Archives Lyon People

Par Marc Polisson

Il se passe toujours quelque chose au Bus. Depuis 20 ans, vous avez pu suivre la route souvent sinueuse empruntée par cet établissement des berges du Rhône. Voici le dernier épisode de la saga.

S’il a connu des années fastes au début de sa mise en orbite par Michel Dantzekian puis Benjamin Lavorel, version bar festif et baroque, le Bus Café des années 2010 n’était plus que l’ombre de lui-même. Il est passé de mains en mains, dans des conditions souvent borderline, puis mis en location-gérance par Sylvain Cherubin (Nounours) et Mathieu Chevalier, propriétaires du fonds… Bref, ce Bus-là n’avait plus la baraka !

bus_cafe Lyon PeopleL’annonce de l’arrivée de nouveaux gérants ne peut que nous réjouir, d’autant que le projet est ambitieux. Plutôt que de relancer une énième version bar d’ambiance, Elie Cohen et ses associés ont décidé de le transformer en club de striptease chic, avec « sélection prestigieuse des plus belles danseuses qui sont là pour réaliser tous vos désirs. Des shows singuliers en salle ou en salon privé pimenteront votre soirée… » promettent-ils.

Les travaux ont débuté pour transformer l’établissement, avec la création de trois salons privés dans la rotonde d’entrée et d’une grande scène, face au bar, où une dizaine de gazelles seront en show permanent à tour de rôle de 22h à 5h (du mardi au samedi). Ouverture de ce nouveau temple de la volupté annoncée pour le 1er octobre.