Par Morgan Couturier

Nouveau départ pour l’ex-Boudoir, le Choo Choo rentre en gare avec aux manettes, un quatuor composé de Bruno Da Eira, Axel Bon-Chabert, Marc Chabert et Jean-Paul Donjon.

Musique électro, et cette question rhétorique : comment dit-on « Tchou Tchou » en anglais ? La mise en scène était répétée et la réponse a fusé, avant que Bruno Da Eira n’en confirme l’utilisation. Le Boudoir s’estompe donc au profit du… Choo Choo, un restaurant festif de 160 couverts (terrasses comprises) détenu par Axel Bon-Chabert, Marc Chabert et Jean-Paul Donjon. « Les gens veulent d’abord bien manger », a assuré Bruno Da Eira. En conséquence, la cuisine a entièrement été refaite et sa capacité doublée, pour laisser libre cours à l’imagination du chef Jean-Christophe Darphin.


« Nous ne sommes pas du tout un club, mais un restaurant festif »

« Nous allons développer un lieu hybride, ouvert en journée et en soirée, où nous serons capables de faire la fête, tout en assurant une restauration de qualité », a dévoilé de son côté Axel Bon-Chabert. Le patron de la discothèque voisine, le F&K, en a profité pour mettre à l’honneur des sous-sols inexploités par son club et ainsi optimiser l’établissement sur 250m2 supplémentaires, où viendront s’installer un bar et les toilettes. « On n’est pas du tout un club, mais un restaurant festif », ont réitéré les deux associés. Verdict dans le courant du mois de février 2019.