bernardeau-yves-robert-et-a Par Alain Vollerin

Une artiste conceptuelle que le public lyonnais connaît bien puisqu'elle exposa par deux fois à Lyon : pendant la Biennale « expérience de la durée » en 2005, et la même année au sein des artistes de Rendez-vous.

 

Agnès Thurnauer est hantée par l'idée de la place de la femme dans le monde de l'art. Elle n'hésita pas à utiliser des textes pornographiques pour souligner un manque, une absence regrettée. A l'origine Agnès Thurnauer voulait peindre. Très consciencieuse, elle fréquenta les musées découvrant les chefs d'œuvres qui font l'histoire de l'Art de la Nativité de Pierro della Francesca jusqu'à Ballon Dog de Jeff Koons. Elle a conçu sa Collection comme un manuel dont les pages sont en porcelaine avec le concours de Michel Bernardaud. Chaque service est composé de 42 pièces ornées d'une typographie choisie avec au dos des « estampilles » véritable fiche d'historien qu'elle rédige en s'investissant complètement ce qui induit une vraie connaissance de l'aventure des arts plastiques. Coût du service 3 500€ (12 assiettes à dîner, 6 assiettes à dessert, 6 tasses à café, 6 mugs, 6 coupelles, 1 plat 31 cm, 1 plat creux 36 cm, 1 saladier haut, 1 bol 24 cm, 1 plat ovale creux, 1 broc ). Chaque édition est numérotée et non limitée. Un certificat permettra à tout acquéreur de se procurer pendant dix ans des pièces supplémentaires. Dans la foule, Yves Robert, directeur de l'école des beaux-arts de Lyon, Isabelle Bertolotti du Mac de Lyon, mais pas d'adjoint à la culture, ni de maire de Lyon. Les agapes délicates étaient signées par la nouvelle équipe des Terrasses Saint-Pierre comprenant Maxime Gautier, Emmanuel Ceola et Eric Hubert. Souhaitons bon courage à ces jeunes déterminés à maintenir une restauration de qualité à l'intérieur du musée.