7 ans après la disparition du GPTL, le tennis fait son grand retour à Lyon ! – Photo DR

Par Marc Polisson

Exclusif. C’est une institution que le business man du basket s’apprête à racheter. Créé en 1898 et devenu « open » en 1971 pour être en phase avec les nouvelles directives du tennis professionnel, le tournoi de tennis de Nice… va être délocalisé à Lyon !

Aux dieux du tennis, rien d’impossible. Lyon qui avait subi un beau revers en perdant son GPTL délocalisé à  Montpellier va prendre sa revanche en récupérant celui de Nice ! Un mercato rendu possible par la marchandisation des dates et la montée en flèche du sport business.  Estampillé ATP 250 series depuis 2010, le tournoi de Nice a accueilli les plus beaux noms du tennis mondial, de Bjorn Borg à Guillermo Vilas, en passant par Lendl, Nastase…. C’est l’Autrichien Dominic Thiem (numéro 15 mondial) qui a remporté le tournoi 2016 après sa victoire en finale contre Alexander Zverev (6-4, 3-6, 6-0), le 21 mai dernier.

Selon nos informations, Jo Wilfried Tsonga et Tony Parker ont racheté le tournoi pour le transplanter à Lyon dès le printemps 2017, une semaine avant Roland Garros. Avec l’idée de l’installer dès 2018 dans son aréna de Villeurbanne, une fois les travaux terminés… Reste une inconnue : où se tiendra-t-il l’an prochain ? Certainement pas au Palais des Spotrs (trop vétuste), ni à Gerland (occupé par le LOU rugby). Les pistes de la Halle Tony Garnier et le vélodrome du Parc de la Tête d’Or, non loin du TCL, sont évoquées. Quid du nouveau tournoi monté par Lionel Roux en juin dernier ? Pourra-t-il continuer à exister en parallèle de l’Open 250 ? A suivre…


A lire sur le même sujet :

Nice Matin confirme notre info sur la vente du tournoi