Photos © Fabrice Schiff

Par Benjamin Solly

L’ancien président du Tribunal de Commerce de Lyon a reçu des mains de Jean Trotel, 1er président de la Cour d’appel de Lyon, les insignes de chevalier de la Légion d’Honneur à l’Hôtel de Ville de Lyon le 15 novembre dernier.

02

Sous les ors du salon Justin Godard et devant un parterre de près de 200 invités, Marcel Sengelin ne s’est pas départi de sa discrétion proverbiale pour recevoir sa décoration. Même si l’amical salut de Jean Trotel à Philippe Grillot – porté pâle – n’est pas passé inaperçu. Né en Alsace en 1942, il a consacré la majeure partie de sa carrière professionnelle au groupe Brossette, avant d’occuper la fonction du président du Tribunal de Commerce de Lyon de 2007 à 2012. « Vous avez contribué à changer l’image de la juridiction, devenue la 1ère de France pour les procédures amiables », a souligné le sénateur-maire de Lyon Gérard Collomb dans son propos liminaire.

03

Le préfet Jean-François Carenco a embrayé, assurant que « de nombreuses sociétés et de nombreux salariés » devaient beaucoup à l’action de Marcel Sengelin à la tête de la juridiction consulaire. C’est sous sa présidence que les procédures de sauvegarde et de prévention des entreprises ont été affinées, «  afin de restructurer leurs dettes et de sauvegarder leurs emplois  », rappelle Jean Trotel. Dans la continuité de l’action de son prédécesseur… un certain Philippe Grillot.

 

La projection diapos, c’est maintenant !




Introduction -
1
-
2
-
3
-
4
-
5
-
6
-