barthologue_duluc Photo © Jean-Luc Mège

 

Chaque mois, un illustre représentant du monde sportif s'allonge sur le divan de l'infirmier Barth, ancien interné des hôpitaux de Lyon qui délaisse caméras et micros pour enfiler blouse blanche et stéthoscope. Le journaliste de l'Equipe et de M6, Vincent Duluc, se prête au jeu ce mois-ci sur le divan d'Iceo.

 

En septembre, tu m'avais dit sur le plateau d'OL TV que l'OL serait champion… Alors ? 

J'ai l'air malin ! Mais je ne suis pas le seul.

 

Tu n'y crois plus du tout ?

Je ne crois que ce que je vois et malheureusement je ne vois pas grand chose.

 

Ton dernier texto c'était quand et pour qui ?

C'était pour confirmer un horaire de golf un jour de match à Gerland. Il était adressé à Jean-François Chevat, ancien joueur de l'OL, un vrai Bressan comme moi. Sauf que moi, je n'ai jamais joué à l'OL ! (Rires)

 

Le quotidien, l'Equipe TV, M6… la notoriété, tu aimes ça ?

Franchement j'ai l'impression que c'est un malentendu. Moi, je suis un homme de presse écrite, et je suis connu pour 10% du travail que je fais alors que 90% de mon temps c'est la presse écrite, et personne ne le sait…

 

Que dirais-tu aux gens qui pensent que le foot c'est pour les gros beaufs ?

Je leur dirais qu'ils feraient mieux de surveiller le mariage de leur sœur, il y a des mecs très bien au stade !

 

Qu'est-ce qui te dégoûte le plus dans le milieu du foot ?

J'aime beaucoup trop le football pour ressentir du dégoût.

 

La gourmandise est plutôt un péché ou un bonheur pour toi ?

Si c'est un péché, je vais brûler longtemps dans les flammes de l'enfer ! (Rires)

 

Quel genre de filles te fait fuir ?

Celles qui s'approchent trop.

 

Si tu devais tout plaquer, ce serait pour faire de la place à quoi ?

Écrire quelque chose qui ne soit pas le journal et surtout pas tous les jours, genre un bouquin.

 

Quelle est la partie de ton corps que tu détestes le plus ?

Si je jouais encore au foot, mon pied gauche et comme j'étais gardien, je dirais mes mains.

 

Et celle que tu préfères ?

(Il réfléchit) Aucune idée… J'ai beaucoup d'égo mais pas assez narcissique.

 

T'es heureux, Vincent ?

Oui, tous les jours ! C'est mon principal don.

 

Quel est ton rapport à l'argent ?

Je m'en fiche complètement, mais c'est aussi parce que j'en ai assez pour vivre.

 

C'est quoi ton kif ?

Un bon drive bien droit ; une soirée de League des Champions ; un vieil album de Neil Young ; un concert de Vincent Delerme.

 

Qu'est-ce que tu aimerais changer en toi ?

J'aimerais que mes tablettes de chocolat soient à l'extérieur !

 

Qui aimerais-tu être ?

C'est déjà un tel boulot d'être soit même alors… Mes jalousies ne sont que très passagères.

 

Quel CD se trouve actuellement dans ta voiture ?

Une bonne play list avec une centaine de titres, ça va de Coldplay à Morrison.

 

Tu penses à quoi le matin en te rasant ?

J'essaie de penser plus souvent que je ne me rase ! (Rires)

 

Qu'est-ce que tu fais quand tu ne fais rien ?

Je regarde une série honteuse en streaming sur mon ordi !

 

C'est à toi……

Sinon tu fais quoi dans la vie ? (Rire général)