71 L'entraîneur de Lyon, Claude Puel accueille la victoire de l'OL aux dépens de Boulogne (2-0) comme un soulagement mais déplore l'attitude du public du stade de Gerland, qui a tant chahuté son équipe que le technicien estime avoir "livré un match à huis clos".

                                                                                                         

Cette victoire est-elle un soulagement ?

C'est un soulagement pour les joueurs car il était important de gagner contre Boulogne, dans un environnement qui n'était pas évident du tout. Les conditions étaient difficiles. C'était une première étape contre Boulogne dans cette série de trois matches qui nous mène à la trêve. Dimanche, nous avons un gros déplacement à Monaco.

 

Avez-vous été surpris de l'attitude des spectateurs de Gerland et cette ambiance a-t-elle été marquante ?

Oui, bien sûr, car c'est leur équipe. Et les joueurs sont dans une situation difficile. Les slogans à mon encontre ? Je ne les ai pas entendus… Il y a une vraie volonté de reprendre le fil et nous avons besoin de tout le monde. Je félicite encore les joueurs car c'est une bonne soirée. Bien sûr aussi que c'était marquant. Nous avons livré un match à huis clos. C'était des conditions particulières. Nous sommes là pour reprendre le fil, gagner et remonter au classement. Nous avons des objectifs entre nous. On se serre les coudes. Il y a beaucoup d'envie et de solidarité."

 

Avez-vous vous eu peur que cela tourne mal pour l'OL ?

C'était un match difficile et tendu. Nous avons eu beaucoup de mal à nous libérer en première période. Nous avons bien fait circuler le ballon mais il manquait de la confiance. Nous avons réussi à monter notre niveau en seconde période et à jouer vers l'avant. C'est bien d'avoir gagné, d'avoir relevé ce défi car c'était un gros défi.