Pas peu fier de diriger « la région la mieux gérée de France », Laurent Wauquiez a profité de ses vœux pour la nouvelle année pour présenter ses projets à venir.

2016 devait être l’année des économies. À en juger par le froid qui règne au siège de la Région dans l’immense hall qui ne sert à rien, Laurent Wauquiez tient ses promesses. Pour réchauffer l’ambiance, le président de la Région Auvergne Rhône-Alpes s’est donc appliqué à quérir les applaudissements, vantant les mérites d’un territoire « fait pour les élites ». Dont la plupart ont d’ailleurs répondu présent pour assister aux vœux de l’intéressé.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Laurent Wauquiez a su être généreux en confidences, à l’heure de commencer ce nouveau millésime. Entre la promesse d’équiper toutes les rames de RER de caméras de surveillance, le lancement du campus numérique européen qui sera présenté fin janvier, la création d’une grande marque Auvergne-Rhône-Alpes sur la qualité des produits gastronomiques et l’instauration de la plus grande voie verte d’Europe, l’ancien président des Républicains met les bouchées doubles. De quoi lui pardonner certaines économies… MC

La projection diapos, c’est maintenant !

 

Conseil Régional
Jeudi 12 janvier 2017

Enregistrer