Dans le cadre resplendissant de la chapelle de la Trinité, le cabinet de conseils aux entreprises a soufflé sa dixième bougie, tout en délivrant à ses clients et partenaires un décryptage approfondi de la dernière loi de finances.

La tendance est linéaire et ne cesse de se confirmer. Depuis 10 ans, la croissance d’Inelys force le respect, à tel point que la société de conseils s’offre le luxe de la sublime chapelle de la Trinité, pour arroser cette date symbolique. Il n’empêche, avant de verser dans une succulente dégustation de divines bouteilles de la Vallée du Rhône, le PDG Nicolas Priest et son associé Sébastien Cobaud n’ont pas oublié les bonnes manières, effectives depuis la création du groupe, à savoir de présenter la Loi de Finances, que le duo s’efforce chaque année de décrypter.

Pari tenu pour Inelys, qui au-delà de ces nécessaires renseignements, en a profité pour dévoiler sa ligne de conduite pour les années à venir. Et manifestement, le groupe lyonnais se montre ambitieux. Le développement de nouvelles agences à Lille et Aix-en-Provence, en complément de Lyon, Paris et Annecy, en est une preuve concrète, au même titre que les axes d’évolution exposés par Nicolas Priest. Avec l’ambition de basculer dans un cabinet 100% digital, de se spécialiser dans des secteurs prospères (immobilier, HCR et professions de santé) et la création de nouvelles activités (recrutement et gestion de patrimoine), Inelys peut aborder l’avenir sereinement.

 

Jeudi 24 janvier 2019