Les derniers actifs du groupe Lyon Mag, placé en liquidation judiciaire, ont été vendus aux enchères vendredi 3 avril à 9h30 dans les locaux de l'Etude de Maître Anaf, sis dans la gare des Brotteaux.

 

Une quinzaine de personnes parmi lesquelles Gérard Angel, Géraldine Gacon, Philippe Brunet-Lecomte et Sophie Defforey ont assisté à la vente qui a duré une vingtaine de minutes. Le patron des Potins d'Angèle était là en spectateur, et n'a pas enchéri. Démarrées à 80 000  euros, les enchères ont été disputées âprement entre deux avocats représentant Philippe Brunet-Lecomte d'un côté, et Christophe Mahé, de l'autre. Selon toute vraissemblance, Christian Latouche a laissé le champ libre au patron d'Espace Group pour porter le coup de grâce à PBL. Les deux hommes qui nourrissent un contentieux vieux de plusieurs années ont pu croiser ainsi le fer par conseils interposés. A l'arrivée, le coup de marteau de Maître Anaf s'est abattu sur la somme de 166 000 euros (soit près de 190 000 euros avec les frais) pour les 128 marques et 85 noms de domaine du groupe Lyon Mag ainsi que du mobilier de bureau et du matériel informatique. Et c'est le patron de Radio Espace qui remporte finalement la mise… Une victoire en forme de revanche après le conflit ayant opposé M Lyon à Lyon Mag. Non rassasié, Christophe Mahé ne devrait pas s'arrêter là…