La tournée estivale de l’humoriste bressan a fait une halte remarquée sur la Côte d’Azur. Les gradins du Théâtre de la mer à Sainte Maxime en rigolent encore.

 

A l’issue de son spectacle qui a fait le plein, Laurent est passé embrasser le roi des forains Marcel Campion qui donnait sa soirée annuelle sur la plage Golfe Azur au milieu de multiples célébrités comme Eddy Mitchell, Enrico Macias, Cerrone, Tex (absent du tournoi des Tropéziens de Lyon), Hermine de Clermont-Tonnerre et l’ancien footballeur de l’OL Marcel Aubour. Et où il a retrouvé son compatriote bressan Georges Blanc et son épouse Sally, qualifiée de « volcanique » par notre confrère de Var Matin Laurent Amalric. Avec qui il a pu échanger sur sa nouvelle acquisition vinicole, à savoir 1,8 hectares de vignes à Carcès. Déjà propriétaire de parcelles de pouilly-fussé et de moulin-à-vent, le bon vivant ajoute une corde provençale à son arc. Sans oublier de décocher ses flèches en direction de Philippe Ostermann, directeur général des Editions Dargaud, accusé d’avoir flingué son quatrième album de « Lucky Luke ». MP