Par Stina Masson

 

A l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le sida le 1er décembre, de nombreuses personnalités lyonnaises ont prêté leur image à l’association de lutte contre le sida AIDES avec une campagne d’affichage dans toute la ville.

 

"Oseriez-vous encore dire que vous vous mariez en Max Chaoul si j’étais séropositif ?", ou "Viendrez-vous me voir jouer si j’étais séropositif ?" avec la photo du footballeur Sidney Govou. Ces derniers jours vous avez sans doute aperçu ces affiches en quatre par trois sur les panneaux d’affichage lyonnais. Douze personnalités issues du monde sportif, artistique ou politique s’associent à AIDES dans la lutte à l’exclusion dont sont victimes les personnes séropositives. En Rhône-Alpes, 15 000 personnes sont malades, « 15% d’entre elles sont à la marge du logement et de l’emploi », indique Céline Faurie Gauthier, conseillère municipale PS à la prévention et la santé. La Ville de Lyon prévoit également de nombreuses opérations et manifestations à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le sida.