Expulsée en juillet du centre d’échange de Perrache, la dizaine de famille a trouvé refuge place Carnot.

 

« De qui se moque-t-on ? », dénoncent de concert Christophe Limousin et Jeanne d’Anglejean, élus UMP du 2e arrondissement de Lyon. Les populations originaires du Kosovo, de Macédoine et d’Albanie ont installé « un véritable campement » , selon les deux élus, qui s’insurgent contre « une atteinte à la dignité humaine. » Dans le viseur : « La gauche caviar lyonnaise » qui « laisse la situation pourrir entre les demandeurs d’asile et les habitants du quartier ulcérés par les conditions de vie imposées. » Christophe Limousin et Jeanne d’Anglejean demandent à Gérard Collomb et au gouvernement de se rapprocher du pays d’origine des demandeurs d’asile «  pour éviter ces déplacements inhumains sous couvert de vie meilleure ainsi qu’une plus grande rigueur dans la gestion de ce dossier difficile. »