Le Point publie des extraits de l’audition de Stéphane Alzraa, mis en examen avec le commissaire Neyret. On n’y apprend pas grand-chose qu’on ne savait déjà…

 

A savoir que Stéphane Alzraa rencardait le commissaire et le baladait dans sa Ferrari louée sur la Côte d’Azur où il l’hébergeait. La question qui dérange est ailleurs. Qui est à l’origine de ces fuites, si ce n’est les policiers eux-mêmes ? Comment cette audition, normalement protégée par le secret de l’Instruction a-t-elle pu sortir ? Quelle manipulation les boeufs-carottes parisiens sont-ils en train d’ourdir contre Michel Neyret pour l’enfoncer encore et encore ? La thèse de la guerre des polices – désormais avérée – prend tout son sens.