Christophe Marguin, Laurent Bouvier, Hervé Bal et Joseph Viola – Photo DR

Concocté par les Éditions HB, le millésime 2015 du Guide des Toques Blanches Lyonnaises recense près de cent dix restaurants. Six établissements font leur apparition dans cette quatrième édition… gourmande à souhait.

Bien né, le Guide des Toques Blanches Lyonnaises 2015 vient d’être publié par les Editions HB. Tiré à 35 000 exemplaires, ce guide de référence est diffusé gratuitement dans tous les établissements adhérents à l’association des Toques Blanches Lyonnaises, dans certains points de diffusion stratégiques du Grand Lyon (Halles Paul Bocuse, salons VIP d’Aéroports de Lyon, hôtels 4 et 5 étoiles…) ainsi que chez les partenaires de l’association et sur le Sirha (Salon International de la Restauration, de l’Hôtellerie et  de l’Alimentation), du 24 au 28 janvier, à Eurexpo. «  Ce guide grand public, entièrement financé par la publicité, reflète la diversité et la qualité de la gastronomie régionale « , explique Hervé Bal (Editions HB), également éditeur d’autres guides dédiés au Golf et aux Hôtels & Spas.

Cette quatrième édition recense près de 110 restaurants du Rhône, mais aussi des départements limitrophes (Ain, Drôme, Isère, Loire, Savoie, Haute-Savoie) et de la Saône-et-Loire. Autant d’adresses gourmandes dont les chefs sont membres de la fameuse association de cuisiniers. Cette année, le Guide des Toques Blanches Lyonnaises voit l’apparition de six nouvelles tables: Jour de Marché (Lyon 6e), Brasserie Halles 9 (Tassin-la-Demi-Lune), 14 Février Saint-Amour (Beaujolais), Le Jardin Gourmand (Craponne), Le Verre et l’Assiette (Lyon 9e) et Greuze, à Tournus (Saône-et-Loire). Ces établissements, comme tous les autres présents au fil des 200 pages, sont décrits de manière exhaustive avec une fiche pratique (coordonnées, tarifs, spécialités…). «  En un coup d’œil, le gastronome dispose ainsi de toutes les informations pour réserver sa table. Cette année, pour faciliter le repérage, tous les restaurants ont été classés par secteurs géographiques ou par départements « , précise l’éditeur lyonnais.

En ouverture, le guide fait également l’apologie de la production viticole régionale. Un dossier instructif et complet sur l’œnotourisme en pays beaujolais et dans les côtes du Rhône complété par les portraits de Gilles Gelin (Lancié)Stéphane Ogier (Ampuis) et l’éclairage du MOF Fabrice Sommier, élu « sommelier de l’année 2015 » par Gault&Millau.