Photo © LB

Par Léna Bouillard

L’ilot Saint Luc-Saint Joseph accueillera en 2015 une nouvelle structure d’accueil pour les 120 000 étudiants de l’Université de Lyon.

La première pierre du futur Pôle Universitaire des quais a été posée ce vendredi 7 juin sur l’ilot Saint Luc-Saint Joseph, par Gérard Collomb, Jean-Jack Queyranne, président du Conseil Régional du Rhône, Khaled Bouabdallah, président de l’Université de Lyon, Jacques Comby, président de l’Université Jean Moulin Lyon 3, Jean-Luc Mayaud, président de l’Université Lumière Lyon 2, Françoise Moulin-Civil, rectrice de l’académie de Lyon et Danielle Chuzeville, présidente du conseil général du Rhône. Les 18 900 m2, dédiés à l’enseignement supérieur et à la recherche, seront entièrement bouclés en 2015, pour un coût global de 55 millions d’euros. Un nouveau siège pour l’Université de Lyon, qui mêlera les deux facultés, divisées depuis de nombreuses années. «  C’est la première pierre du rassemblement », insiste Khaled Bouabdallah. « Ce pôle permettra aussi à la ville de rayonner à l’international, car les chercheurs du monde entier pourront s’y rendre », ajoute-t-il. En effet, le site accueillera bientôt la Maison Internationale des Langues et des Cultures (MILC), mais aussi l’IUT de Lyon 3, un restaurant universitaire, et surtout une résidence de 200 lits. « Le besoin est énorme dans la région, où seul un étudiant sur douze est logé grâce au CROUS. Il fallait remédier à cela », déclare Vincent Labouret, directeur du CROUS de Lyon-Saint Etienne.  « Cette manifestation montre le chemin qu’il nous reste à parcourir », annonce Gérard Collomb.  Et il sera semé d’embuches, vu l’ampleur des travaux à prévoir sur le campus de Bron-Parilly.