mois_de_la_francophonie.jpg Par Johanne Seguin

Le mois de la francophonie, c’est une manière de célébrer l’ensemble des personnes, soit 220 millions d’individus répartis sur les cinq continents parlant le français.

Né il y a quatre ans, le mois de la francophonie souhaite aujourd’hui mettre en avant les cultures, aussi différentes soient-elles, gravitant autour de la francophonie. C’est pourquoi durant tout le mois de mars, la région Rhône-Alpes célèbrera la 4e édition du mois de la francophonie autour des mots et des nationalités qui la composent. Cinéma, concerts, expos, spectacles, poésie, rencontres, slam, contes, et une dictée annuelle, réalisée par Tahar Ben Jelloun, et composée de 10 mots puisés dans l’œuvre de Jean-Jacques Rousseau dont on célèbre le tricentenaire de sa naissance. Une grosse programmation dans 62 communes de Rhône-Alpes et dans les 9 arrondissements de Lyon permettra à chacun de découvrir de nouvelles cultures, d’échanger mais aussi de faire vivre ce lien qui  nous lie dans 75 états du monde. On retiendra entre autres le festival Les chants de mars, consacré à la chanson francophone et organisé par trois MJC du 17 au 25 mars, le festival du film des pays francophones à Nantua (Ain) du 14 au 21 mars, ou encore l’exposition d’artisanat sur les magies de Madagascar à la mairie du 6e du 26 au 31 mars. Le mois de mars en Rhône-Alpes va permettre à tous de se faire une idée de ce qu’est la langue française dans le monde. Car selon Erick Roux de Bézieux, président du réseau des maisons de la francophonie, « la francophonie n’est ni de droite, ni de gauche, elle est un bien commun. »

Informations et programmation à télécharger sur le site www.maisondelafrancophonie.fr