Lyon-rives-de-Saone.jpg La nouvelle promenade conduira les Lyonnais jusqu’à l’écluse de Rochetaillée – Photo © Marco

 

La communauté urbaine de Lyon a présenté son vaste projet d’aménagement des berges de la Saône qui proposera une promenade verte et artistique "les pieds dans l’eau" et reliera, par la rivière, le centre de la ville à ses confins plus sauvages et ombragés.

 

D’ici à la fin 2013, 15 kilomètres situés entre la Confluence, au sud de la ville, et la commune de Rochetaillée-sur-Saône, au nord, en passant par les berges du Vieux-Lyon, seront aménagées en promenade piétonne et divisées en huit séquences urbaines ou natures. Après la transformation des bords du Rhône en 2007 et la reconversion en cours du quartier de la Confluence, presqu’île cernée par la Saône et le Rhône, ce nouveau chantier s’étendra sur cinq arrondissements lyonnais et 14 communes environnantes. "Il s’inscrit dans le changement continu de Lyon, notamment autour de l’eau. Cette partie végétale, au cœur du patrimoine, a vocation à proposer une nouvelle vision de la ville par sa rivière", a déclaré Gérard Collomb, président du Grand Lyon et sénateur-maire (PS), lors de la présentation. Selon lui, ce lieu, "future référence en Europe", devra allier la nature à un parcours artistique avec des œuvres choisies "pour parler à tous" et ne sera ouvert qu’aux "déplacements doux". A triple vocation environnementale, urbanistique et artistique, le projet des Rives de Saône s’est construit depuis un an en concertation entre artistes-plasticiens, architectes-urbanistes et paysagistes. Intitulée "Movie Rider", la partie artistique s’inspirera largement du cinéma, selon le souhait de son directeur Jérôme Sans, fondateur et ancien co-dirigeant du Palais de Tokyo, centre d’art contemporain de la capitale. Jean-Michel Othoniel, Le gentil garçon, Didier Faustino, Pascale-Marthine Tayou, plasticien camerounais, ou encore le Japonais Tadashi Kawamata font notamment partie du casting des 13 artistes réunis sur le projet dont les travaux débutent à l’été 2012.