joelle_sangouard Thomas Rudigoz, membre du MoDem rallié à la majorité municipale PS de Lyon, a été élu dimanche avec 53,39% des voix face à la candidate UMP Joëlle Sangouard (46,61%, photo ci-dessus) à l'issue du second tour de l'élection cantonale partielle dans le 5e canton de Lyon.

 

Le taux d'abstention, très fort dimanche dernier avec 78,34%, a légèrement baissé avec 78,12% pour le deuxième tour. Au terme du premier tour, M. Rudigoz, qui était arrivé deuxième du scrutin avec 31,85% des suffrages, était en position favorable pour l'emporter avec une candidate PC-Gauche Alternative et Katherine Legay à 6,30% et un Vert, Bertrand Artigny, à 4,89%. Mme Sangouard a tenté de conserver le siège de conseiller général conquis en 2004 par Michel Havard, leader de l'opposition UMP au conseil municipal de Lyon, dont elle était la suppléante et qui a démissionné de son poste en raison d'un cumul de mandat. Elle avait recueilli 33,19% des voix. Mais les réserves de voix à droite semblaient insuffisantes, avec une candidate soutenue par Génération Ecologie et le CNI, Marie-Laure Boulot, créditée de 4,64%, et un candidat Front National, Christophe Boudot, à 3,51%.  A gauche, la politique d'ouverture du sénateur-maire de Lyon Gérard Collomb (PS) avait compliqué les choses, puisqu'il avait obtenu le soutien de la fédération PS du Rhône pour un élu municipal MoDem, M. Rudigoz. Ce dernier avait eu à affronter un candidat socialiste dissident, appuyé par les adhérents locaux du PS, Daniel Malicier, (8,43% au premier tour). Par ailleurs, une militante MoDem, Anne Pellet, qui n'avait pas obtenu officiellement le soutien du parti centriste, avait été créditée de 7,16% des voix. L'attitude des électeurs centristes, dans cet ancien bastion d'Anne-Marie Comparini (UDF), qui a réélu sa maire socialiste très largement au premier tour des municipales, était la seule inconnue du second tour. Même si la droite perd ce siège, cela ne fait pas basculer la majorité au conseil général, puisque la majorité de centre-droit dispose de 4 sièges de plus que l'opposition de gauche.

  

Résultats du 2e tour:

   I : 29.845

   V :  6.529

   E :  6.374

   Abs: 78,12%

  

   Thomas Rudigoz (MoDem/PS)   3.403    (53,39%) ELU

   Joëlle Sangouard (UMP)            2.971    (46,61%)

  

   Résultats du 1er tour:

   I : 29.845

   V :  6.344

   E :  6.273

   Abs: 78,34%

  

   Katherine Legay (PC)                395     (6,30%)

   Daniel Malicier (PS Diss)           529     (8,43%)

   André Pelletier (DVG)                2     (0,03%)

   Bertrand Artigny (Verts)            307     (4,89%)

   Marie-Laure Boulot (DVD)          291     (4,64%)

   Thomas Rudigoz (MoDem/PS)    1.998    (31,85%) BALL

   Anne Pellet (MoDem Diss)         449     (7,16%)

   Joëlle Sangouard (UMP)            2.082    (33,19%) BALL

   Christophe Boudot (FN)              220     (3,51%)

  

  

   Résultats du 1er tour du 21 mars 2004 (source Ministère de l'Intérieur):

   I : 26.629

   V : 16.723

   E : 16.313

   Abs: 37,20%

  

   Katherine Legay (PC)                457     (2,80%)

   Mohamed Rafed (EXG)              538     (3,30%)

   Anne-Marie Chambon (LO)        381     (2,34%)

   Alexandrine Pesson (PS)           4.894    (30,00%) BALL

   Michel Joblot (DVG)                 242     (1,48%)

   Bertrand Artigny (VEC)            1.509     (9,25%)

   Bénédicte Louis (DVD)             2.687    (16,47%) BALL

   Michel Havard (UMP)               3.760    (23,05%) BALL

   Pascal Marion (FN)                  1.845    (11,31%) BALL

  

  

  

   Rappel du 2e tour du 28 mars 2004 (source Ministère de l'Intérieur):

   I: 26.633

   V: 17.569

   E: 16.854

   Abs: 34,03%

  

   Alexandrine Pesson (PS):         8.369     (49,66%)

   Michel Havard (UMP):             8.485     (50,34%) ELU