. Le futur nouvel espace de la plateforme aéroportuaire de Lyon saint-Exupéry. Photo © DR

Le Conseil de surveillance d’Aéroports de Lyon vient de signer un projet ambitieux, qui vise à ajouter 70 000 m2 d’espace nouveau à l’aéroport, pour faire face à l’afflux de voyageurs en augmentation, mais aussi hisser Saint-Exupéry à la deuxième place des entrées aéroportuaires françaises.

Le projet a été signé jeudi dernier par le Conseil de surveillance d’Aéroports de Lyon. 70 000 m2 d’espace supplémentaire devraient donc s’ajouter à la surface actuelle de l’aéroport, dont 10 000 m2 consacrés aux commerces, à la détente et à la restauration, un nouveau terminal 1, mais aussi de nouvelles infrastructures d’accès routier. Le terminal sera construit dans le prolongement de l’actuel terminal 1 et relié par une galerie souterraine au terminal 3. Cet espace supplémentaire s’avèrera nécessaire pour atteindre les objectifs ambitieux fixés par l’Aéroport de Lyon. En effet, en plus de répondre à l’augmentation du nombre de voyageurs, il ambitionne de devenir le point de départ privilégié de la zone sud-est et la deuxième porte d’entrée aéroportuaire française. Le groupement GFC construction et le cabinet d’architectes RSHP (Rogers, Stirk, Harbour & Partners) ont remporté le contrat, qui pèse plus de 180 millions d’euros, financés en grande partie par la Banque européenne d’investissement. Les travaux débuteront en 2014 et, si tout va bien, s’achèveront en 2018.