chez-les-garcons.jpg 30 ans de complicité entre Patrick Reverchon et Bruno Fougerat

 

Par Jean-Jacques Billon

 

Ni chasseur d’étoiles, ni en quête de titres ronflants, Patrick Reverchon – dont on a appris le décès dimanche – s’était néanmoins fait un nom dans le petit monde de la restauration lyonnaise.

 

Un nom associé depuis trente ans à celui de Bruno Fougerat, son compagnon et complice. Une belle histoire commencée au Petit Pizay , avant la grande époque de L’Assiette en Douce rue Sainte-Hélène, où le duo avait conquis la célébrité dans les années quatre vingt. Après dix ans de succès, ils avaient ensuite repris la célèbre maison Henry , proche de la salle Rameau, pour en faire une élégante brasserie. Un format qui ne correspondait pas vraiment à leur vision du métier; l’expérience fut brève mais ils retrouvèrent vite leurs marques et leur style à haute convivialité en s’installant en 1996 rue Cuvier dans un bistrot à l’ancienne qu’ils rebaptisèrent tout simplement Chez les Garçons . Même distribution des rôles, Bruno en salle et Patrick aux fourneaux : entre ambiance chaleureuse et cuisine généreuse on retrouvait Chez les Garçons l’atmosphère joyeuse de retrouvailles entre amis. Pour le plus grand bonheur d’une clientèle d’habitués qui tous ont aujourd’hui le sentiment d’avoir perdu un proche.

Les obsèques de Patrick Reverchon seront célébrées mardi 15 mai 2012 à 14h45 en l’église Saint-Pothin dans le 6è arrondissement